×
Publié le
13 janv. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Cesare Paciotti demande à être admis au concordat préventif de faillite

Publié le
13 janv. 2014

La crise a rattrapé Cesare Paciotti. Confrontée à l’effondrement du marché italien, la griffe de chaussures de luxe aimée des stars a fait une demande, le 30 décembre dernier, auprès du tribunal de Macerata (région des Marches) afin d’être admise au concordat préventif de faillite. Cette mesure protectrice permet aux entreprises en difficulté financière d’éviter la cessation de paiements et de maintenir leur activité, le temps de trouver un accord avec les créanciers.

Au centre, Cesare Paciotti. Photo Ansa


Cesare Paciotti, qui réalisait un chiffre d’affaires de près de 90 millions d’euros en 2012, aurait accumulé quelque 30 millions d’euros de dettes avec les banques, mais aussi avec de nombreux fournisseurs. La marque aurait notamment des problèmes d’impayés, atteignant près de 6 millions d’euros, avec des boutiques historiques italiennes, selon la presse locale. L’entreprise compterait rééquilibrer la situation avec ses ventes à l’étranger et se relancer rapidement, rapporte les agences italiennes. Elle a deux mois pour présenter au tribunal un plan d’assainissement et de restructuration de ses créances.

Le styliste entrepreneur Cesare Paciotti a transformé la petite société de production de chaussures de Civitanova Marche (Italie du centre), fondée en 1948 par ses parents, en une marque icône du Made in Italy. Sa ligne homonyme, lancée en 1980, a élargi son offre au fil des ans. Après les chaussures pour femme aux talons vertigineux et celles pour homme, la marque s’est diversifiée dans les accessoires (sacs, ceintures, lunettes, bijoux), mais aussi dans l’habillement avec la collection 4US, la lingerie et les produits pour la maison.

Cesare Paciotti est distribué à travers 450 clients multimarques dans le monde, dont 300 en Italie, et 37 magasins monomarques (dont 11 en Italie). La marque est présente en France notamment avec deux boutiques, l’une avenue Montaigne à Paris, l’autre dans le centre de Bordeaux (63 cours Georges Clémenceau). Ses principaux marchés sont le Moyen-Orient, l’Europe orientale et l’Asie. Notamment la Chine, où la griffe a ouvert cinq boutiques entre autres à Pékin, Macao, Nanjing et Shanghaï.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com