×
Publicités
Publié le
17 janv. 2011
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chacok en plein renouveau

Publié le
17 janv. 2011

Chacok aborde ses 40 ans, fêtés cette année, en pleine phase de renouveau. C’est la conséquence de la stratégie menée par Laure Grateau, directrice générale de la marque de prêt-à-porter arrivée il y a tout juste deux ans. Non que Chacok avait à ce point démérité. Selon la dirigeante, Chacok bénéficiait de fondations solides, comme son savoir-faire, son identité et ses valeurs autour de la couleur et d’un esprit de qualité, etc. «Mais il fallait donner une nouvelle impulsion», explique-t-elle. Un directeur commercial, Marc Leroy, est aussi arrivé, en octobre 2009. Il était passé par New Man et Laura Ashley. Le style est chapeauté par une personne ayant travaillé chez Kenzo, Christian Lacroix, Ikks. Un directeur des opérations vient d’être recruté afin d‘optimiser la production.
S’il n’était pas question de bousculer le positionnement de cette marque à la clientèle fidèle, Laure Grateau souhaitait toutefois recruter aussi des clients plus jeunes. Ainsi, a été lancée l’été dernier une ligne baptisée Chacok Studio. Elle représente aujourd’hui une trentaine de références sur 150 au total. Depuis quelques jours, cette ligne a même une boutique dédiée rue Montmartre, sur une bonne trentaine de m2.

Chacok
Chacok Studio rue Montmartre (photo Pixel Formula)
«C’est un magasin laboratoire dans une rue en pleine mutation», souligne Laure Grateau. Au global, Chacok compte à ce jour une vingtaine de succursales. Auxquelles s’ajoutent deux franchises en France à Aix en Provence, et depuis peu à Toulon, et une autre à Montréal. Elle compte aussi 400 détaillants multimarques dont 200 en France. Chacok entend développer ses franchises, mais aussi des licences d’enseigne et plus simplement encore des partenariats. "Nous pouvons faire entrer dans les contrats des rubriques comme une participation à la publicité, la possibilité d’échanges, etc.", commente la manager.
L’export représente aujourd’hui un tiers du chiffre d’affaires, de 20 millions d’euros, stable. Le Japon représente un tiers de l’activité export avec une boutique exclusive Chacok à Tokyo, des corners chez Takashiyama et Mitsukoshi, et bientôt une deuxième unité à Osaka. Suit le nord de l’Europe (Belgique, Scandinavie, Allemagne), enfin l’Espagne. La marque se relance aussi en Grande-Bretagne avec plusieurs points de vente multimarques. Laure Grateau regarde aujourd’hui vers le Moyen-Orient, le Canada via des agents. Une négociation est par exemple en cours sur le Liban. En Russie, où la marque est déjà présente en multimarques, Chacok a un projet en franchise. Pour accélérer sur l’export, la marque envisage de participer au CPD à Dusseldorf ou au Bread & Butter à Berlin en juillet prochain. Et en 2012 à Magic à Las Vegas.
Autre lancement en préparation: celui du site de e-commerce. Il est prévu pour mars prochain, en français et en anglais.
L’entreprise est aujourd’hui propriété à quasi 100% de Guy Chenu un des deux fondateurs. Une ouverture du capital à des partenaires financiers n’est pas exclue. «La porte est ouverte», souligne Laure Grateau.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com