×
Publié le
18 déc. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Champs-Elysées: Abercrombie & Fitch fermé depuis un nouvel incident

Publié le
18 déc. 2013

Le 17 décembre, la surchauffe d’une pompe à eau a provoqué l’enfumage du flagship parisien d’Abercrombie & Fitch. L’incident a nécessité l’intervention des pompiers de Paris, et contraint l’établissement à rester fermé "jusqu’à nouvel ordre".

Le flagship parisien d'Abercrombie & Fitch


C’est ce qu’indique le répondeur du magasin. Selon nos sources, une réunion avec le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) était prévue le 18 décembre. La réouverture a été dans un premier temps annoncée le jeudi 19 décembre, avant d’être reportée à une date indéterminée.

"Cela a été une période difficile pour nous tous, mais nous travaillons, avec toute la diligence que requiert cet incident, afin de nous assurer que nous sommes en mesure de permettre le retour de tous les salariés au moment opportun et en toute sécurité", indique un mail adressé aux équipes que FashionMag.com s’est procuré.

Cet incident intervient pour l’enseigne dans la quinzaine stratégique précédant Noël. Selon toute logique, le manque à gagner de la suspension d’activité sera conséquent. Et si la direction du magasin évoque une "période difficile", c’est également parce que le flagship a connu un incendie le 23 novembre dernier.

S’ajoute également un contexte économique et médiatique délicat. Le groupe Abercrombie a ainsi vu son action chuter de 30 % sur l’année. Chute à laquelle les ventes ne sont pas étrangères: à périmètre comparable, celles-ci ont chuté de 14 % aux Etats-Unis et de 15 % à l’international au troisième trimestre, clos fin novembre.

Enfin, il y a aussi les polémiques entourant le groupe. Cet été, le Défenseur des Droits Dominique Baudis s’est saisi du cas des "mannequins vendeurs" de l’enseigne, et des discriminations qu’il pourrait susciter. Discriminations dont les clients "grandes tailles" pourraient témoigner, la marque ne les proposant pas en magasin. Car "Les gens beaux attirent les gens beaux", expliquait la direction en 2006. Polémique dont la marque ne s’est saisie que fin novembre dernier, annonçant le retour des grandes tailles féminines. Uniquement sur Internet.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com