×
Publicités
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
4 juil. 2017
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chanel fait entrer la Tour Eiffel dans le Grand Palais

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
4 juil. 2017

Karl Lagerfeld a été décoré de la Médaille de la Ville de Paris, échelon Vermeil - le plus haut - ce mardi. Honneur mérité : aucun créateur n'a fait plus que le couturier allemand pour assurer à Paris le statut convoité de capitale de la mode.

Chanel - automne-hiver 2017 - Haute Couture - Paris - © PixelFormula


Et, justement, le décor du défilé couture de Chanel était en parfaite adéquation avec cette cérémonie... Le show avait lieu sous une reproduction époustouflante de la Tour Eiffel, haute d'environ 50 mètres, et dont le sommet disparaissait dans des nuages de neige carbonique sous la coupole en verre du Grand Palais. À ses pieds, des chaises de jardin en métal vert, une piste beige poussiéreuse et des kiosques gris. 

Pourtant, la collection elle-même jouait plutôt sur le goût de Coco Chanel pour tout ce qui se rapporte à la Grande-Bretagne. Des kilomètres de gros tweed étaient utilisés pour tous types de vêtements, des manteaux aux formes arrondies, aux allures de pièces de jeu d'échec, aux robes de cocktail coupées toutes en courbes, en passant par des cuissardes assez affriolantes, des boucles d'oreilles, des boutons et même des chapeaux melon assortis, portés par la moitié des mannequins, vision digne d'un tableau de Magritte. Karl Lagerfeld a aussi coupé des mini-vestes splendides, à deux boutons placés assez bas et à larges revers. On a aussi remarqué des jupes évasées, coupées juste sur le genou, et la relecture intelligente de la fameuse veste Chanel à quatre boutons, particulièrement longue, assortie cette fois de pantalons très amples et courts. Tout fonctionnait très bien.

Chanel - Fall-Winter2017 - Haute Couture - Paris - © PixelFormula


Karl Lagerfeld, qui semble devoir toujours aller de l'avant, a dû pousser l'atelier Chanel au surmenage, notamment pour l'offre du soir, en créant de fabuleuses robes de bal et de cocktail dotées de manches sublimes. Certaines étaient fleuries de bottes entières de plumes de coq, d'autres de plumes de paon. Tout ce plumage semblait pousser des épaules. 

Après le final du défilé, Karl Lagerfeld s'est avancé jusqu'en dessous de la Tour Chanel, sous une pluie d'applaudissements, et la maire de Paris, Anne Hidalgo, lui a remis solennellement sa médaille. 

« Votre génie vous autorise à prendre des risques et nous emmène dans un univers où vous excellez. Votre talent immense et votre personnalité formidable ont rendu cette ville encore plus créative, magique et belle », a déclaré la Maire. 


Chanel - automne-hiver 2017 - Haute Couture - Paris - © PixelFormula


« Je suis un étranger et fier de l'être. Et nous, étrangers, voyons comment vit vraiment la France. Et nous voyons comment la France et son image ont évolué ces derniers temps. Tout le monde veut venir à Paris, vivre en France, apprendre à parler le français à nouveau. Et je trouve ça formidable ! Quand on n'est pas français, on voit les choses clairement, avec un regard détaché, sans chauvinisme ou patriotisme. Et voici ce que je veux dire : Vive la France ! Vive Paris ! Et vivent les jeux Olympiques de 2014 à Paris ! » s'est enthousiasmé Karl Lagerfeld.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com