×
Publicités
Par
AFP
Publié le
10 juin 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chantelle : 200 personnes manifestent contre la fermeture de l'usine du Morbihan

Par
AFP
Publié le
10 juin 2015

Quelque 200 personnes ont manifesté mercredi à Lanester (Morbihan) pour exprimer leur opposition à la fermeture annoncée de l'usine Chantelle, dernier site de production français du fabricant de lingerie qui emploie 112 personnes.

Chantelle signe son premier soutien-gorge de sport

La totalité des 112 ouvrières du site avait débrayé le temps de cette manifestation, organisée à l'occasion d'une rencontre entre les élus du personnel et des représentants de la direction.

"Chantelle en colère" ont scandé les manifestantes, soutenues par d'anciens collègues retraités et des représentants syndicaux de la CFDT et de la CGT.

Sur leurs banderoles, les salariées avaient accroché des pièces de lingerie féminine. "Chantelle se fait la belle", proclamait l'une d'elle, tandis qu'une autre interrogeait: "Je suis Chantelle... Et demain??? Pôle Emploi".

Les ouvrières de Chantelle s'indignent notamment de la "brutalité" avec laquelle leur a été annoncée il y a quelques jours la fermeture du site qui, selon elles, "fonctionne bien".

"Ce n'est pas parce que ça ne marche pas qu'on ferme, mais parce que ça leur coûte. Même si on travaillait à 300 %, ils fermeraient", lâche, amère, une des ouvrières tandis qu'une autre se demande ce qu'il reste du made in France vanté par le groupe, dont l'essentiel de la production s'effectue déjà à l'étranger.

Les salariées s'interrogent aussi sur la possibilité de trouver un repreneur. La direction a annoncé mercredi aux élues qu'elle se donnait jusqu'à fin septembre, début octobre pour le trouver, sans toutefois évoquer une piste.

En attendant, la direction a accepté de mettre en place, à la demande du personnel, une cellule psychologique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.