×
Auteur :
Publié le
17 avr. 2013
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Charles Vögele se retire des marchés polonais et tchèque

Auteur :
Publié le
17 avr. 2013


Charles Vögele a pris une décision radicale pour renouer avec les bénéfices. La chaîne helvète privilégie en plus de la Suisse, les marchés germanophones. En conséquence, elle se retire de la Pologne et de la République Tchèque où elle comptait respectivement 16 et 6 unités. La Hongrie pourrait également payer les conséquences à moyen terme.

Charles Vögele avait décidé au milieu des années 2000 d’entamer une expansion internationale vers l'Est. Mais, depuis, les temps sont à l’optimisation dont l’exemple phare est le regroupement, à partir de ce printemps-été 2013, de l’offre sous une seule marque, l’éponyme, contre plusieurs labels auparavant.

En 2012, le groupe a vu son déficit avant intérêt et impôts s’élever à 99 millions de francs suisses, son déficit net atteignant lui les 109 millions (environ 89 millions d'euros). Une partie étant imputable à des dépréciations d’actifs aux Pays-Bas, en Belgique et donc en Europe de l’Est.

Côté ventes, le chiffre d’affaires net a reculé de 4,4% à 972 millions de francs suisses, soit 800 millions. Charles Vögele se démène depuis plusieurs années pour retrouver le chemin des bénéfices. Le groupe était même récemment sous le coup de rumeurs de rachats par l’Italien Coin ou encore C&A.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com