×
Publicités
Par
AFP
Publié le
22 août 2011
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Charlotte Casiraghi, mannequin vedette pour Vogue

Par
AFP
Publié le
22 août 2011

Charlotte Casiraghi, fille de la princesse Caroline de Monaco, fait la une du magazine Vogue France daté de septembre, à l'occasion de sa toute première séance de mode, jouant les mannequins avec les tenues de ses créateurs préférées, devant l'objectif de Mario Testino. Quatrième dans l'ordre de succession au trône monégasque, fille de l'homme d'affaires italien Stefano Casiraghi décédé en 1990 dans un accident de motonautisme, Charlotte Casiraghi, 25 ans, dont la photogénie est dans la lignée de sa mère Caroline et de sa grand-mère Grace, n'a pas le titre de princesse.

Charlotte Casiraghi, Vogue
Charlotte Casiraghi en couverture du Vogue de septembre.


"Ma mère l'est, pas moi. Je suis la nièce d'un chef d'Etat et à ce titre, j'ai quelques devoirs de représentation, rien de contraignant ou de très exceptionnel", a-t-elle confié à Vogue, paru aujourd'hui, pendant cette séance organisée au château de Fontainebleau.

Charlotte Casiraghi s'amuse à interpréter tous les registres féminins, apparaissant en ingénue, rock star ou femme fatale en longue robe fendue Balmain, en boléro et jupe de mousseline Gucci, en robe frangée rock'n roll Isabel Marant ou en short ultra-court sous une veste Chanel. "J'ai refusé de poser en caricature de princesse. C'est aux antipodes de ce que je suis", affirme la nièce du prince Albert.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.