×
Publicités
Auteur :
Publié le
28 févr. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chic fête ses vingt ans

Auteur :
Publié le
28 févr. 2012

A l’instar du marché chinois, Chic Beijing poursuit son développement. Le salon de mode de Pékin fête cette année sa vingtième édition, qui se déroule du 26 au 29 mars et accueillera environ 1100 exposants. Il pourra surtout démontrer la part croissante des marques internationales qui sont cette fois 360 à faire le développement.




Les marques françaises, dont le pavillon est baptisé Paris Forever, seront une cinquantaine à faire le déplacement. En nombre d’exposants et non de marques donc, les Français seront 42 contre 25 en mars 2011. Fuego, Derhy, Et Compagnie, Indies, Allaire, Fred Sabatier, Orchestra ou encore Prêt pour Partir et Tintamar seront ainsi présents. "C'est le bon timing aussi pour arriver en Chine. Les griffes de luxe ont créé un mouvement qui s'est élargi au prêt-à-porter créatif. En termes de basiques, les Chinois ont tout ce qu'il faut. Sur le haut de gamme, l'attrait pour les marques étrangères est fort.

En parallèle, la distribution est en mutation avec l'arrivée de multimarques et de boutiques de rue. Auparavant, elle était très axée sur les corners et les malls. Cette mutation commence toutefois par les villes de 2ème ou 3ème plan", observe Gérard Roudine, agent en France pour le Chic et chargé de mission auprès de la fédération française du prêt-à-porter féminin.

En réalité, toute une classe moyenne est courtisée par les griffes. Selon le BCBG Boston consulting group, le marché de la mode en Chine va tripler en dix ans et atteindre les 204 milliards de dollars US. Pas étonnant, que les pavillons occidentaux s'agrandissent. Les Allemands et les Italiens seront bien représentés. Slvr d'Adidas ou encore Rena Lange seront présentes par exemple. ENK, société connue pour son rendez-vous new-yorkais Coterie, y organisera son deuxième ENKChina, un espace dédié aux griffes américaines. "Il n'y a pas une Chine mais plusieurs. Rien qu'en termes de températures ou de morphologies, les différences sont fortes entre le Nord et le Sud. Le Chic est le seul salon à caractère national", défend Gérard Roudine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com