×
6 174
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
9 oct. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chic prêt pour sa 1ère édition d'automne

Publié le
9 oct. 2015

Pour sa première édition à se tenir en automne, et sa seconde au côté du rendez-vous Intertextile, le salon chinois Chic annonce la présence de plus de 700 marques et exposants. Une session qui, du 13 au 15 octobre, affichera une offre plus contractée que celle de l’édition inaugurale de mars, mais sera marquée par l’arrivée de nouvelles venues françaises, italiennes, allemandes, brésiliennes, coréennes ou nippones.


La première édition du salon à Shanghai avait massivement déplacé les professionnels en mars, avec 125 000 visiteurs venus à la rencontre de 1200 exposants. Avec cette fois une voilure plus réduite, les organisateurs entendent néanmoins défendre la position de Chic en tant que rendez-vous incontournable de la production chinoise d’habillement.

Par ailleurs, le rassemblement professionnel devrait cette fois pouvoir compter sur le National Exhibition and Convention Center pleinement opérationnel, et dont il occupera la bagatelle de 7 000 m² via les halls 1, 2 et 3.

Si le rendez-vous va pour cette édition se passer d’un pavillon allemand, dont le retour serait assuré pour les sessions de 2016, Chic annonce la présence d’un « show in show » mené par Pure London et baptisé Pure Shanghai. Espace d’une cinquantaine de marques britanniques, mais aussi européennes, américaines, australiennes ou thaïlandaises.

Le Brésil sera par ailleurs présent via un village mené par l’association locale Abicalcados, tandis que la France, grande habituée du rendez-vous, a répondu à l’appel. De même que l’Italie qui, après l’arrêt de TheMicam Shanghai, sera présente à travers un espace baptisé La Moda Italiana. Egalement habituée du rendez-vous, la Corée du Sud profitera pour sa part d’une mise en avant renforcée, avec notamment des défilés dédiés.

Le rendez-vous sera une nouvelle fois rythmé par plusieurs cycles de conférences portant aussi bien sur les tendances que sur les subtilités de l’activité à l’export, en passant sans surprise par l’évocation des ventes en ligne, sur un marché chinois comptant parmi les plus gros portails mondiaux, et un potentiel de cyberacheteurs inégalé.

Mais ne sera pas oubliée l’actualité économique forte qui aura fait les gros titres cet été. Sans surprise, cette édition s’annonce comme celle de la « rassurance » des partenaires étrangers face à l’économie chinoise du textile et de l’habillement. Car si les chiffres de la filière montrent clairement sa résistance à la « crise chinoise », les professionnels doivent néanmoins prendre compte la phase de « normalisation » économique de « l’usine du monde » après des années de croissance effrénée.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com