×
Publicités
Publié le
29 avr. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

ChicTypes: 2 500 malles livrées dès la première année

Publié le
29 avr. 2014

Il y a un an, lorsque ChicTypes avait dévoilé son concept de malles sur-mesure, la start-up faisait figure d’ovni parmi les sites de e-commerce d’habillement masculin. Mais, à l’heure du bilan, l’e-commerçant, qui se définit comme un service de stylisme personnalisé, démontre que cette nouvelle approche a porté ses fruits puisque 2 500 malles ont déjà été livrées.

ChicTypes enregistre une belle première année et devrait ouvrir son showroom en 2015.

"Nous sommes ravis car nous connaissons un rythme de développement exponentiel et nous avons réussi à fidéliser nos clients. Nous qui souhaitions être présents dans toute la France, là aussi le pari est relevé puisque 50 % de nos malles sont envoyées en province", explique Antoine Régis, un des deux fondateurs.

Les clients ont donc été séduits par ce concept: une malle regroupant différents produits en fonction de leurs souhaits et de leurs besoins, qu’ils ont au préalable communiqués à la styliste de ChicTypes.

Ils ont dix jours pour essayer et choisir les articles qui leur conviennent et renvoyer ceux qui ne conviennent pas. Au final, ils ne paient que les vêtements qu’ils gardent: le service, la livraison et les retours étant gratuits.

Avec trois à cinq pièces conservées (sur une dizaine envoyée) par malle, Antoine Régis et Etienne Morin sont satisfaits. "Nos clients sont urbains et connectés et le nombre important de pièces qu’ils conservent prouve que nous avons su comprendre leurs attentes".

Pour continuer sur cette lancée, le site, qui présente déjà plus de trente marques, devrait en ajouter 20 de plus. L’objectif étant d’offrir à ses clients un panel aussi large que possible afin de répondre à toutes les attentes de styles: contemporain, tendance, décontracté.

Pour ce faire, ChicTypes mise autant sur des marques connues que sur des créateurs montants: "C’est aussi notre rôle de faire découvrir à nos clients des nouvelles griffes. Quant aux marques, c’est une présentation valorisante pour elles, qui peut inciter les acheteurs à aussi aller en magasins".

Dans l’optique de se développer, ChicTypes, qui a installé ses locaux dans une pépinière d’entreprises au cœur de Paris en mars dernier, devrait lancer son application mobile d’ici la fin de l’année. L’idée ? Faciliter l’expérience d’achat de ses clients.

Par ailleurs, l’e-commerçant n’a pas fini de bousculer les codes puisqu’il prévoit également de lancer son showroom en 2015. "Un espace offline boosterait nos ventes. Alors, dès que la levée de fond sera actée, nous lancerons les recherches pour trouver le lieu qui nous convient. Ce que nous voulons, c’est proposer un espace exclusivement pensé pour les hommes. Un lieu confortable, où nous pourrons présenter les pièces et où les clients pourront passer pour faire avec leur styliste une sélection de pièces", explique Antoine Régis.

Les deux entrepreneurs envisagent également de proposer de nouveaux services en se diversifiant. Cosmétiques, accessoires, ils ont eu de nombreuses demandes, mais pour l’instant, "même si on y pense, on préfère continuer sur notre lancée en faisant ce que l’on sait faire. On réserve ces projets à plus tard".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com