×
Publicités
Publié le
6 oct. 2016
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

ChicTypes baisse pavillon

Publié le
6 oct. 2016

L'été n'aura pas suffi pour sauver ChicTypes. Ce matin, le site français de shopping personnalisé pour homme glissait sur sa page d'accueil un message de remerciement à l'attention de ses clients, collaborateurs et soutiens.


Le site a remercié ses clients, collaborateurs et soutiens - Chictypes


Après quatre années à envoyer des malles remplies de produits correspondant aux souhaits de ses clients, ChicTypes, fondé par Etienne Morin et Antoine Régis, stoppe son activité.

La société-mère, Andromatic, avait été placée en redressement judiciaire fin juillet. L'avenir de l'activité restait alors suspendu à l'intervention d'un repreneur. Les fondateurs n'ont pas souhaité commenter la situation, confirmant simplement qu'aucun repreneur ne s'était positionné. La liquidation judiciaire a ainsi été prononcée.

Les fondateurs avaient convaincu plusieurs investisseurs de les soutenir, le dernier tour de table leur permettant notamment de lever quatre millions d'euros. Le concept de livraisons personnalisées avait séduit quelque 20 000 clients. Un nombre conséquent, mais ne permettant pas à l'activité d'atteindre une taille critique.

ChicTypes avait aussi vu des concurrents se positionner sur son segment. Menlook avait notamment initié Georges, rebaptisé Mypersonalshopper, et les Galeries Lafayette se sont aussi lancées sur ce segment à Paris avec Monsieur Lafayette cet été.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com