×
Publicités
Publié le
2 sept. 2015
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

ChicTypes lève 4 millions d’euros

Publié le
2 sept. 2015

L’ambition est considérable. D’ici trois ans, ChicTypes entend atteindre 50 millions d’euros de chiffre d’affaires. Un challenge de poids pour ce pionnier français du shopping personnalisé pour l’homme sur le net.

Vidéo de présentation du concept de ChicTypes

En 2014, il réalisait un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros. Depuis, il a ouvert son activité sur deux nouveaux pays, en Belgique et au Luxembourg, a mis sur pied un nouveau site en début d’année et entend donc accélérer son développement. La levée de fonds de 4 millions d’euros, annoncée ce mercredi, doit permettre à ChicTypes de franchir un nouveau cap.

Après avoir levé 1,4 million d’euros l’an dernier auprès de business angels, de Pascal Cagni et de Kernel, le fonds de Pierre Kosciusko-Morizet et Pierre Krings, Antoine Régis et Etienne Morin, qui ont lancé ChicTypes en 2013, ont cette fois en plus séduit le fonds 360 Capital Partners.

Le fonds, qui a investi par le passé dans les réussites Yoox, Leetchi, YellowKorner, mais aussi, avec moins de réussite, dans l’e-commerçant Sojeans, mise sur le concept.

« Nous avons été séduits par le concept et la qualité d’exécution de ChicTypes. Nous avons d’ailleurs nous-mêmes testé : des stylistes qui savent écouter les préoccupations des hommes, un service 100 % personnalisé leur permettant de se libérer des contraintes du shopping, tout en ayant leur propre style », explique dans le communiqué Emanuele Levi, partner de 360 Capital Parners. Nous sommes persuadés que ce business model et ce service innovant ont un fort potentiel de croissance, c’est pourquoi nous avons souhaité soutenir ChicTypes. »
 

ChicTypes propose des silhouettes composées avec des marques moyen haut de gamme - ChicTypes


Au-delà de la livraison de silhouettes complètes à domicile et la possibilité pour le client de renvoyer ce qui ne lui plaît pas, le site mise en effet sur ses services très avancés de conseil, avec une vingtaine de stylistes, pour convaincre ses clients et les fidéliser. Et explique avoir référencé une centaine de marques phares de la mode homme.
 
L’investissement doit permettre à ChicTypes de « renforcer sa position sur le marché français » et de « miser sur de nouveaux pays ». La société compte pouvoir recruter des stylistes, mais aussi des profils techniques et marketing. Elle veut également financer l’évolution de son site Internet et de son application mobile.

Reste que, si le potentiel semble fort, ChicTypes revendiquant des croissances mensuelles à deux chiffres depuis son lancement, la rentabilité du concept de la malle reste à prouver. Car même si la société pousse le parrainage, les coûts d’acquisition de trafic existent toujours. Bien sûr, le service personnalisé apporte une fidélisation élevée. Et le panier moyen serait quatre fois plus élevé que dans l’e-commerce classique. Mais proposer gratuitement les services de stylistes de bon niveau a un coût.

La société se trouve aussi confrontée à l’apparition de concurrents. Menlook, par exemple, a créé l’an dernier une offre similaire avec Georges. Avec cette nouvelle levée de fonds, ChicTypes entend les prendre de vitesse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com