×
Publicités
Publié le
11 avr. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Christian Dior Couture dépasse le milliard d'euros de chiffre d'affaires

Publié le
11 avr. 2014

Sur les neuf premiers mois de l'exercice 2013/2014, le groupe Christian Dior, maison-mère du groupe LVMH, a enregistré un chiffre d'affaires de 23,77 milliards d'euros en hausse de 3 % par rapport à la même période l'an passé.

Le groupe, qui possède 40 % du capital du groupe LVMH et la totalité de Christian Dior Couture, avait modifié en 2013 la date de clôture de son exercice afin de commencer son exercice 2013/2014 (et tous les suivants) au début du mois de juillet.

Les chiffres mettent par ailleurs en évidence les résultats très positifs du recrutement de Raf Simons à la tête du style Christian Dior Couture, dont le score dépasse le milliard d'euros sur les neuf premiers mois de l'exercice 2013/2014.

La dernière campagne Dior de Jennifer Lawrence


Sur le seul 3ème trimestre, de janvier à mars, les ventes de Christian Dior Couture s'élèvent à 357 millions d’euros, un chiffre en hausse de +13 % par rapport à l’exercice précédent (+17 % en organique). Le groupe a poursuivi son ascension aux Etats-Unis et en Asie. Il a également connu une avancée rapide au Japon malgré le contexte d’inflation. L'Europe a fait preuve de "résilience" (sic) dans un environnement économique difficile...

Entre le 1er janvier et le 31 mars 2014, la maison mère de Louis Vuitton, Dior, Fendi et Sephora connaît une croissance "exceptionnelle" de +13 % à taux de change courants (+17 % en organique).

Le pôle mode et maroquinerie, le plus lucratif du groupe, engrange 2,64 milliards d’euros sur la période.

La distribution sélective enregistre une croissance solide liée à la bonne performance de DFS et la poursuite du développement retail de Sephora. Ses ventes sont de 2,23 milliards d’euros sur le trimestre (2,12 milliards un an plus tôt), en croissance de +10 % (+5 % à taux courants). Ce pôle est le second après la mode et la maroquinerie, en termes de poids.

Les parfums et cosmétiques sont portés par les performances de "La Petite Robe Noire" de Guerlain. Les ventes de ce pôle atteignent 941 millions d’euros (+1 % de variation à taux courants).

Seule la division vins et spiritueux apparaît en recul (-8 % à taux courants et -4 % en organique) à 896 millions d’euros, notamment en raison du déstockage de cognac en Chine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com