×
Publicités
Publié le
6 avr. 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Christian Lacroix et Falic Fashion Group, le divorce ?

Publié le
6 avr. 2009

Rien n’a pour l’instant été confirmé par les maisons en question, mais la rumeur enfle, notamment depuis l’article paru dans le JDD le week-end dernier. Christian Lacroix pourrait changer de propriétaire, pour la troisième fois en quatre ans.


Christian Lacroix collection automne-hiver 2009/2010
Photo : PixelFormula

La marque fondée en 1986 par LVMH et le créateur arlésien, alors chez Patou, est passée entre les mains du Falic Fashion Group, poids lourd des ventes en aéroport, depuis 2005. Aujourd’hui, il serait en négociation avec des investisseurs que certains murmurent suisses.

Tour à tour onirique, baroque ou extravagant avec ses broderies et dentelles à foison, ou plus sobre comme cette année où il affirmait qu’ « un peu de simplicité ne fait pas de mal », Christian Lacroix est passé maître dans l’art de nous inviter à la rêverie. Mais effervescence créative et rentabilité ne vont pas toujours de pair.

Et ce dernier éprouve, on le sait, des difficultés à se plier aux règles qu’impose le soutien d’un groupe et de ses d’actionnaires. Une divergence d’opinion qui avait déjà causé sa séparation avec le géant du luxe français et qui serait à l’origine de sa cession prochaine.

Adepte des collaborations à répétition (avec LaPoste, Gola, le Petit Larousse, Evian, La Redoute, le TGV, Kartell entre autres), ce touche-à-tout, véritable pépite de la création française, pourrait rebondir aux côtés d'un nouveau potentiel partenaire afin de marier les incursions de son imaginaire aux réalités du marché.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com