×
7 442
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Christian Lacroix, la mode et Arles aux rencontres photo d'Arles 2008

Publié le
today 5 juil. 2008
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

PARIS, 5 juil 2008 (AFP) - Christian Lacroix est le commissaire invité de l'édition 2008 des Rencontres photographiques d'Arles qui s'ouvrent mardi 8 juillet, au cours desquelles le couturier et célèbre Arlésien proposera un nouveau regard sur la photo de mode, ses coups de cœur et des images inédites de sa ville.


François Hébel et Christian Lacroix - Photo : AFP

Quelque soixante expositions de photographie seront présentées du 8 juillet au 14 septembre dans des dizaines de lieux différents de la ville, pour la 39e édition de ce festival annuel qui propose à une personnalité, tous les deux ans, d'en concocter une large part du programme.

Le couturier proposera ainsi de la photographie de mode, mais "pas autant qu'on peut le penser", de la couleur, du rêve, et la ville d'Arles "sans gitanes ni corridas", a-t-il précisé dans un entretien à l'AFP. "Franchement, je n'avais pas envie de mettre des Andalouses, des toreros et les derniers top models à la mode", dit-il.

La programmation de Christian Lacroix propose ainsi une vingtaine d'expositions personnelles de photographes contemporains, souvent français, amis de longue date ou rencontres récentes, liés ou non à l'univers de la mode.

Le photographe de mode disparu Richard Avedon, actuellement exposé également à Paris, Jean-Christian Bourcart et la photographie de mariage, Grégoire Korganow et les coulisses des défilés de mode, Grégoire Alexandre, Françoise Huguier, Patrick Swirc, Guido Mocafico, Paolo Roversi, Peter Lindbergh ou Vanessa Winship figurent notamment parmi les coups de coeur du couturier.

Associées à cette programmation, des expositions montreront les coulisses de la maison Lacroix ou plus largement des défilés de mode, de la fabrication des "books" ou des magazines de mode.

Le célèbre Arlésien, par voie de presse, a également fait appel à ses concitoyens "pour qu'ils veuillent bien (...) prêter leurs photos de mariage". Des autochromes retrouvés, des images d'archives évoquant les bombardements, la Libération à Arles, seront exposés pour la première fois.

"Enfant, je demandais toujours comment c'était, avant ? J'aimais la photographie parce qu'elle me permettait de remonter le fil de la vie de ceux que j'aimais", dit le couturier.

D'autres thèmes seront abordés par le festival. Les prostituées indiennes, les "cocottes" du Second Empire, les "trucs" d'Henri Roger, sorte de Méliès du début du XXe siècle, l'extraction du sel à Salin-de-Giraud, l'Italie vue par Mimmo Jodice et Haïti par Jane Evelyn Atwood, entre autres.

Les Rencontres organisent également, traditionnellement, un colloque dont le thème sera cette année "la commande en photographie".

Des stages de photographie, un prix des Rencontres, une "nuit de l'Europe" à l'occasion de la présidence française avec des expositions d'artistes des vingt-sept pays européens, des opérations à destination du jeune public, etc., complètent la programmation.

Le budget du festival, qui avait accueilli l'an dernier 55 000 visiteurs, est de 3,8 millions d'euros, dont 50 % viennent de subventions publiques (Etat, Régions, Ville, etc.), 25 % de la billetterie et 25 % du mécénat.

Par Fabienne FAUR

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.