×
Publicités
Publié le
15 sept. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Claude Boulle (Alliance du Commerce): "4000 magasins pourront ouvrir le dimanche à Paris contre 400 aujourd'hui"

Publié le
15 sept. 2015

La période de consultation des professionnels concernant l’ouverture des commerces le dimanche dans les zones touristiques à Paris se termine ce mardi 15 septembre. Pour les gares, elle est un peu plus longue et se terminera le 15 octobre. Claude Boulle, président exécutif de l’Alliance du Commerce, qui regroupe grands magasins et succursalistes, donne son sentiment sur l’évolution attendue.

"Emmanuel Macron a fait une très bonne proposition sur Paris", affirme le président exécutif de l'Alliance du Commerce - AFP


FashionMag.com: L’Alliance du Commerce s’est félicitée des propositions du ministre de l’Economie Emmanuel Macron. Vous avez toutefois fait une nouvelle proposition il y a quelques jours. Qu’en est-il exactement ?
 
Claude Boulle : Le ministre a fait une très bonne proposition qui découlait d’ailleurs d’une concertation de qualité. Cela fera un net changement en portant de 400 (sur les Champs Elysées, le Carrousel du Louvre et la rue des Francs Bourgeois) à 4000 les magasins qui pourront ouvrir sur Paris, 3000 sur rues et 1000 dans les centres commerciaux et les gares. Cela peut représenter 8000 postes créés le dimanche. Nous avons seulement proposé à la marge quelques ouvertures sur des rues comme Temple et Archives dans le Marais.

FM : Mais après un accord sur les zones, le travail n’est pas fini….
 
CB : De fait, le texte de loi nécessite un accord social. La loi autorise toutes les solutions, soit un accord par établissement, par entreprise ou par branche. Aujourd’hui, pour les grands magasins, nous avons finalisé notre mandat de négociations pour discuter au niveau de la branche. Monoprix fait l’objet de  discussions à part. Coté Fédération des enseignes de l’habillement, les succursalistes, les discussions interviennent plutôt au niveau des établissements.
 
FM : Vous êtes confiant sur l’issue des discussions ?
 
CB : Nous sommes toujours optimistes sur des accords.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com