×
Publicités
Publié le
7 sept. 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Claudie Pierlot en plein renouveau

Publié le
7 sept. 2009

En quelques mois, la marque de mode a connu de nombreux rebondissements. Rachat de la société par les fondateurs de Maje et de Sandro, mais aussi décès de sa créatrice. Depuis, Claudie Pierlot a réorganisé sa structure.


Claudie Pierlot printemps/été 2010

Depuis son rachat en février dernier, Claudie Pierlot n’a pas chômé. Propulsée à la tête de la griffe peu de temps après l’acquisition, Delphine Plisson, directrice générale, a dû mettre les bouchées double pour rapidement restructurer la marque. « Claudie Pierlot était très impliquée dans la création aussi il a été difficile de se réorganiser », confie t-elle. Si la collection automne-hiver 2009 était déjà fin prête, la jeune dirigeante y a adjoint une capsule pour apporter du sang neuf à la griffe et glisser en douceur vers l’image de la femme Claudie Pierlot printemps-été 2010.

« L’idée était de renouer avec l’ADN de la marque, poursuit la dirigeante. Une femme intemporelle, une femme parisienne qui s’était un peu perdue avec le temps ».

Plus qu’une mode, Claudie Pierlot, c’est donc un style fait de basics chic et de qualité. Si ces derniers restent présents dans la collection à 80 %, désormais, 20 % de celle-ci se veut aussi plus pointue et plus haut de gamme. Petits blousons en cuir sophistiqués, robes et blouses en soie hypra féminines font donc leur apparition dans le catalogue de l’été 2010.


Claudie Pierlot printemps/été 2010

En parallèle, les boutiques vont elles aussi subir un petit coup de jeunesse. « Nous allons opérer un retour aux sources », explique Delphine Plisson. En boutique, l’ambiance sera au bleu nuit, couleur fétiche de Claudie Pierlot, au blanc et au bois.

Il est même prévu de prochaines ouvertures de boutiques mais en privilégiant des surfaces de petites tailles. Parmi les quartiers en vu, sont évoqués Montmartre et Passy. Dans cette recherche de modernité, la boutique historique de la rue de Montmartre, trop grande et implantée dans un quartier qui ne correspond plus à la marque, sera prochainement revendue. Tandis que, dès cette semaine ouvre un nouveau point de vente rue des Blancs Manteaux.

Suivra prochainement un développement de corners en grands magasins. D’abord aux Galeries Lafayette, puis dès janvier 2010 au Printemps (une dizaine à travers la France).

Enfin, dans la foulée, Claudie Pierlot a même déménagé son siège social dans de nouveaux locaux. Une page se tourne.

« Nous voulons vraiment rendre hommage à la créatrice et opérer un retour à un savoir-faire et une qualité, conclue Delphine Plisson. Tout cela avec la plus grande fierté et du respect pour une femme qui a inventé une véritable garde-robe parisienne ».

Et les clientes le lui rendent bien puisque la marque fêtera ses 25 ans en 2010.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com