×
Publicités
Publié le
24 janv. 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Comma rebat ses cartes dans l'Hexagone

Publié le
24 janv. 2018

Comma revoit sa copie dans l’Hexagone. La marque allemande de prêt-à-porter féminin, créée en 1973 et acquise par le groupe Freier en 2001, va très prochainement fermer ses deux magasins à l’enseigne en France, pour s’orienter vers un nouveau type d’emplacement en centre-ville, à Toulouse pour commencer.


Collection hiver 2017/18 - Comma


Suite à la création de la filiale française de Freier Group en 2015, deux boutiques Comma avaient été inaugurées en franchise à Lescar, en périphérie de Pau, et à Cambrai. Deux implantations se révélant finalement non judicieuses, selon Manuel Billault, directeur commercial France de Freier Group, qui prépare pour le printemps une nouvelle ouverture : « C’est dans une grande ville que nous allons installer un magasin de 90 mètres carrés, situé en centre-ville dans le triangle d’or toulousain, et géré par une franchisée ayant les épaules solides. Si ce format fonctionne, on le dupliquera, mais chaque chose en son temps. On ne veut plus se tromper, ni fermer d’autres magasins ».


La marque s'appuie sur un réseau de 2 500 points de vente dans 25 pays. - Comma


Comma s’appuie à ce jour sur un réseau d’environ 2 500 points de vente (monomarques et shops-in-shop) dans 25 pays, pour un chiffre d’affaires d’un peu plus de 230 millions d’euros. « Elle cible les executive women et se place dans le sillage un peu plus haut de gamme de Caroll, se rapprochant de l’image produit de Claudie Pierlot ou Max Mara », décrit Manuel Billault. Avec deux lignes distinctes proposant chacune 12 collections par an : "Classic" et "Casual Indentity", son pendant plus décontracté. Dans l’Hexagone, la griffe est également diffusée en wholesale, à travers une cinquantaine de revendeurs multimarques. Un réseau qui a surtout pris de l’ampleur depuis janvier 2017.

En dehors de la France, Comma a fait ses premiers pas à Moscou en Russie en octobre dernier, via l’ouverture d’une boutique dans le centre commercial Mega Khimki. En novembre, c’est à Uppsala qu’elle a inauguré son premier magasin monomarque en Suède. Enfin, au printemps prochain, Comma ouvrira deux nouvelles adresses aux Pays-Bas (à Breda et Nimègue), un marché où elle ne compte pour l'heure qu'un seul magasin. 

De son côté, la marque phare du groupe, S.Oliver, affine aussi sa présence en France, où elle compte 18 adresses. Exposant en 2017 à Paris au Salon de la franchise, à la recherche de partenaires potentiels, le groupe Freier ne reconduira pas l’expérience cette année à cause d’un taux de transformation très minime lors de sa première participation.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com