×
Publicités
Publié le
16 juin 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Converse veut se remettre au skate

Publié le
16 juin 2011

Dans les années 1970, les premiers skateurs avaient jeté leur dévolu sur plusieurs modèles de baskets pouvant résister à l’enchaînement de figures, de freinages et de frottements. Aux côtés des Sparx, des Hobie ou des modèles Vans, comme la Randy 720, la Chuck Taylor de Converse faisait partie de cette sélection. Depuis, la chaussure de toile s’est éloignée de l’univers du skateboard et les skateurs ont développé de leur côté des modèles réellement adaptés à la pratique de leur sport.

Converse
La Cons et la Black flag, deux modèles skate de Converse - Photo Converse

Sous l’impulsion de Nike qui a racheté la marque en 2003 pour 305 millions de dollars US, depuis plusieurs saisons, Converse développe des modèles orientés vers le skateboard avec une équipe dédiée.

"En France, cela fait à peu près 24 mois que nous travaillons sur les lignes skateboard, explique Franck Auduteau, responsable de Converse au sein du groupe Royer qui possède la licence pour le marché français. La démarche a du sens pour nous, car le skateboard est dans la lignée des scènes arty et musicale où nous sommes très présents. Aujourd’hui nous avons une collection de 25-30 pieds déclinés des modèles traditionnels de Converse, comme la Chuck Taylor, la One Star et la Star Player revue avec des matériaux adaptés à la pratique du skate".

Créées avec l’expertise de skateurs et de designers, les lignes Cons, portée par les proriders, et Skateboarding, plus grand public, ont ainsi des rembourrages, une semelle et une tige renforcées et une enveloppe extérieure supplémentaire afin de concurrencer les spécialistes du secteur.

Sur l'Hexagone, Franck Auduteau a d’ailleurs la volonté de toucher le cœur de cible. "Nous avons cinq commerciaux régionaux qui sont axés sur la clientèle Core. Nous avons aussi décidé de travailler avec Luigi Gaydu, skateur et ancien du magasin spécialisé parisien Nosebone, pour l’évolution de l’identité. Aujourd’hui, nous comptons 200 points de vente et avons vendu 10 000 paires sur 2011 avec l’ambition de réaliser une progression de 50% sur 2012".

Pour valider son intégration dans l’univers du skate, Converse opère comme il l’avait fait en sponsorisant la Chorale de Roanne en basket. La marque, qui compte déjà des professionnels dans son équipe aux USA, sponsorise un groupe de jeunes skateurs français, mais s’implique aussi dans les écoles de skate. Deux moyens de toucher les 15-25 ans. Car l’équipe de Converse France veut proposer 50 à 70 modèles dans les trois à quatre ans et atteindre 40 à 50 000 paires vendues. Il sera alors temps d’aborder le développement du textile.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com