×
5 471
Fashion Jobs
Publicités

Copenhague veut encore renforcer son rayonnement sur la scène des salons

Publié le
today 30 juil. 2011
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lors de sa dernière édition en février, les salons de la fashion week de Copenhague s'étaient félicités de désormais réussir à capter un public au delà de l'Europe du Nord. Tant côté visiteurs qu'exposants, le contingent international avait significativement progressé, preuve que le rayonnement de cette ville de mode a grandi. Tout l'enjeu de la prochaine édition, du 4 au 8 août, est de confirmer cette tendance.

Copenhague
Les salons jumeaux CPH Vision, en haut, et Terminal 2 en bas.


Même si la session d'août est toujours un peu en dessous de celle de février, pour cause de dates placées en plein coeur de l'été, Copenhague peut s'appuyer sur deux événements bien installés, le CIFF et CPH Vision - Terminal 2, et sur un salon plus jeune mais très dynamique et très attractif, Gallery.

Le petit dernier a, depuis son lancement en 2006, littéralement réveillé la capitale danoise et son énorme potentiel mode. Pour cette édition, Gallery attend près de 260 exposants et 10 000 visiteurs pour rester dans sa moyenne. Pointu, ce salon a résolument mis l'accent sur la création en organisant par exemple des défilés de jeunes créateurs. Il est devenu le plus international des événements, fort d'un mélange attractif de jeunes créateurs en vue et de marques leaders de la création danoise. On y trouvera, notamment, By Malene Birger, Bruuns Bazar, Day Birger et Mikkelsen ou encore Libertine-Libertine, Maison Scotch, Closed ou les Français d'American Vintage, Sessùn, Valentine Gauthier, Bel Air, Eleven Paris et bien d'autres...

Pendant ce temps-là, CPH Vision et Terminal 2, sur leurs créneaux respectifs du féminin contemporain et du denim/streetwear, accueilleront chacun environ 200 marques. Le salon féminin est aux deux-tiers scandinave, tandis que son double urbain, sorte de petit Bread&Butter, est plus international (Bench, Kaporal, Façonnable Jeans, Adidas Originals, Levis, WESC...). Chacun des deux compte en moyenne 12 000 visiteurs.

Enfin, le CIFF, salon global historique, est hors-catégorie avec ses 800 exposants répartis entre la femme (prêt-à-porter et lingerie), l'homme, l'enfant, la chaussure et autres accessoires. Avec une moyenne de 25 000 visiteurs, le CIFF mise également sur la progression du contingent international, après une légère baisse nationale. Lors de la dernière édition, les organisateurs avaient notamment noté une belle progression du nombre d'acheteurs italiens amateurs du coeur de marché de la mode scandinave.

Pour accroître leur rayonnement, les trois organisateurs ont mis en place depuis plusieurs saisons des synergies pour mieux communiquer sur une plateforme globale de salons complémentaires dans leurs positionnements. Cette édition estivale sera l'occasion de vérifier que l'engouement international autour de Copenhague n'est pas retombé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com