×
4 955
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
23 nov. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Coralie Marabelle se lance dans le grand bain avec son label

Publié le
23 nov. 2016

Coralie Marabelle s’est fait connaître en 2014 en remportant le prix du public du Festival de Hyères. Depuis, la jeune créatrice française de 30 ans a fait du chemin, fondant sa propre maison de mode fin 2015 en partenariat avec Antoine Gagey, qui s’occupe de la production et du développement commercial, et lance maintenant son e-shop.

L'une des pages de la boutique virtuelle - Coralie Marabelle


Sur son site, Coraliemarabelle.com, la styliste va proposer chaque mois un vêtement fabriqué en France en édition limitée. C’est le « Teddy Velvet » brodé de plis, décliné en trois couleurs, qui inaugure ce lancement.
 
« Ça se concrétise enfin ! Nous débutons l’e-commerce avec un produit par mois, qui sera étendu ensuite à un look. Il s’agit d’un e-shop éphémère, visant à mettre un produit en avant avec un savoir-faire français », explique Coralie Marabelle.

« Nous avons voulu prendre le temps cette saison de tout remettre à plat afin de renforcer la structure de la société. Nous envisageons à partir de la saison printemps-été 2017 de nous ouvrir à la distribution wholesale », poursuit-elle.
 

Coralie Marabelle


Passionnée de mode, après des études de commerce, Coralie Marabelle parvient à intégrer la maison Hermès au département d’achat d’art. Après cette expérience, elle reprend le chemin des études en se diplômant auprès du Studio Berçot.

Elle fait ses premiers pas au sein de la ligne artisanale de Margiela, passant ensuite au studio prêt-à-porter femme d’Alexander McQueen à Londres. « En 2014, j’ai présenté une collection couture au Festival de Hyères. Le prix du public a été un tremplin me donnant pas mal de visibilité », raconte-t-elle.

Coralie Marabelle enchaîne alors les collaborations avec différentes marques. En particulier La Redoute, avec deux collections de prêt-à-porter, mais aussi avec le parfumeur Joe Malone London, la maison spécialisée dans les éventails Duvelleroy ou plus récemment une collection de bijoux avec Guérin Joaillerie.

Entre-temps, la jeune designer a participé au showroom pour jeunes créateurs Designers Apartment et a intégré les Ateliers de Paris, dans le quartier de Bastille, comme résidente, ce qui lui a permis d’y installer son atelier.

Un look de Coralie Marabelle - coraliemarabelle.com


Elle peut désormais se consacrer pleinement à son projet. « Je propose une sorte de couture-à-porter à vivre au quotidien, résume-t-elle. Un luxe accessible avec des chemises à 230 euros, des tops travaillés à 600 euros, des manteaux à 1 200. »
 
Ses vêtements pour femme se situent à mi-chemin entre couture et prêt-à-porter. Ils se distinguent par des formes et des coupes minimalistes rehaussées d’ornements, tels les jeux de plissés, de franges ou encore par une recherche dans les matières. « Ce sont des pièces hors du commun, mais faciles à porter », conclut-elle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com