×
Publicités
Publié le
13 févr. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Cotélac relance un atelier de confection à Ambérieu-en-Bugey

Publié le
13 févr. 2014

Cotélac affirme sa démarche de relocalisation partielle. La griffe mixte haut de gamme lancée il y a vingt ans a ainsi reformé un atelier de confection dans ses locaux historiques à Ambérieu-en-Bugey, dans l'Ain. Le siège accueillait toujours un atelier de transformation des tissus, de plissage notamment. Il a désormais de nouveau un atelier d'assemblage pour boucler la boucle, comme à ses débuts.

Cotélac printemps-été 2014.


"Evidemment, ce tout made in France ne peut concerner que des petites séries, pour des questions de coût", précise Pierre Pernod, dirigeant de l'entreprise. Pour la saison printemps-été 2014, ce nouvel atelier de 14 couturières (dont certaines sont encore en cours de formation) a déjà sorti une série de presque 2000 pièces et devrait en produire une deuxième prochainement. Soit l'équivalent de deux des trente thèmes de collection par saison, environ. "Cette production française au siège ne concerne que les produits au savoir-faire particulier, avec les tissus plissés que nous produisons nous-mêmes", explique Pierre Pernod.

Cotélac produit également d'autres pièces requérant des compétences très particulières chez des sous-traitant français, ce qui représente au final environ 12 000 pièces saison siglées "made in France". Car la marque entend évidemment mettre en avant cette particularité sur l'étiquetage et la présentation des produits dans sa centaine de points de vente à l'enseigne dans le monde.

Pour ne pas trop effrayer le consommateur, le prix de ces "capsules" made in France a été en partie "amorti" en lissant les coûts sur l'ensemble de la collection. "Nous ne voulions pas dépasser les 10 % de hausse de prix pour ces produits", témoigne ainsi le dirigeant.

Il faut par exemple compter environ 200 euros pour une chemise avec une impression à effet plissé, au lieu de 160 à 170 euros pour la collection principale.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com