×
Publicités
Publié le
9 mars 2015
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Courrèges : la rénovation terminée, la marque entend accélérer  

Publié le
9 mars 2015

Du prêt-à-porter aux parfums en passant par les accessoires, Courrèges s’est remis en ordre de marche. En même temps qu’elle a reconstruit tous ses process internes pour se remettre sur les rails, la maison parisienne a refondé son offre.

Ses propriétaires depuis 2011, Jacques Bungert et Frédéric Torloting, estiment qu’il est désormais l’heure d’accélérer le déploiement commercial, puisque « la phase de rénovation est aujourd’hui finie », dixit le second.

Collection automne-hiver 15 - Courrèges.


Engager une nouvelle étape de l’expansion commerciale des différentes lignes passe d’abord par un renforcement des équipes internes. Les services concernés se renforcent donc (Courrèges est passé de 50 à 90 salariés depuis 2011, ndlr). Mais il s’agit aussi de nouer des partenariats à l’international. Le parfum notamment, qui a fait partie des premiers chantiers à la reprise, a dévoilé son nouveau visage en France à la fin 2014, et compte 1 200 revendeurs à ce jour.
 
Un accord a déjà été trouvé pour la distribution en Espagne, en Corée du Sud également, et des discussions sont en cours pour le Canada, la Russie et la Malaisie notamment, tandis que le Benelux devrait être abordé en direct.

Courrèges continue par ailleurs de lancer de nouveaux jus, les sixième et septième seront présentés cette année pour la femme, et un premier masculin en 2016. Parallèlement, Courrèges a développé une ligne de maquillage en édition limitée avec Estée Lauder lancée en ce mois de mars.
 
Côté accessoires, la possibilité de trouver un licencié chaussures est étudiée, pour aller plus loin que les propositions conçues en interne, tandis que la maroquinerie devrait être développée davantage prochainement, mais cette fois en interne.

Le prêt-à-porter, lui, a trouvé sa voie. « Nous présentions pour la première fois pendant la fashion week, et même si ce n’est pas un défilé, c’est important pour nous, c’est une nouvelle phase d’évolution du produit », commente Frédéric Torloting. Les références historiques sont toujours là, mais la marque les décline dans des formes désormais plus contemporaines.
 
La ligne est distribuée par 150 points de vente multimarques dans le monde. Un chiffre qui doit se développer plus encore avec le renforcement de la structure commerciale de la marque. La maison veut notamment séduire les gros retailers de différents bassins du luxe dans le monde. Elle compte également ouvrir quelques boutiques en propre à nouveau, alors qu'elle pilote une ouverture éphémère à Saint-Germain-des-Prés, rue de Sèvres, jusqu'en avril.

Pour la suite, c’est vers l’international qu’elle se tourne, visant notamment les Etats-Unis, le Japon, mais aussi les pays voisins de la France. Courrèges fonctionne notamment très bien en Suisse, mais est aussi intriguée par Londres. Des projets qui devraient commencer à se concrétiser en 2016, selon les dirigeants.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com