×
5 453
Fashion Jobs
HERMES SERVICES GROUPES
Responsable Relation Clients Internes – Accueils et Conciergerie (H/F)
CDI · PANTIN
GALERIES LAFAYETTE
Chargé d'Acquisition-Affiliation et Partenariats H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chargé d'Acquisition Display & Paid Social H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chargé d'Acquisition SEA H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Avignon
CDI ·
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes - Univers Maison - Parly 2
CDI · LE CHESNAY
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes - Univers Maison - Paris
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Chef de Projet - Ouvertures Retail H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Brive
CDI · BRIVE-LA-GAILLARDE
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Lyon Part Dieu
CDI · LYON
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Aix en Provence
CDI · AIX-EN-PROVENCE
DE FURSAC
Responsable de Production H/F
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Chargé(e) Administration du Personnel (H/F)
CDI · PARIS
DE FURSAC
Chef de Produit H/F
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Contrôleur de Gestion Social H/F
CDI · PARIS
MONOPRIX
Chef de Projet Merchandising - Deploiement Concept f/h
CDI · CLICHY
CONCEPT RECRUTEMENT
Stock Manager Confirmé Parlant Italien
CDI · PARIS
MAISON MARGIELA
Sales Area Manager Maison Margiela - Russia
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Contrôleur de Gestion Retail H/F
CDI · PARIS
CELIO
Responsable Communication Opérationnelle H/F H/F
CDI · SAINT-OUEN
CELIO
Contrôleur de Gestion Omnicanal (Retail / Digital) H/F
CDI · SAINT-OUEN
ISABEL MARANT
Chef de Produit Shoes Junior
CDI · PARIS
Publicités

Courrèges nomme Christina Ahlers à la direction générale

Publié le
today 15 janv. 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La maison Courrèges muscle son équipe dirigeante avec l’arrivée à la direction générale de Christina Ahlers. Celle qui a œuvré pendant 12 ans au développement international d’Acne Studios prendra son nouveau poste le 12 février prochain.


Christina Ahlers - Courrèges


Cette arrivée intervient alors que la marque française fondée en 1961 par André et Coqueline Courrèges serait en passe d'être rachetée par Artémis, la holding de la famille Pinault. La silencieuse Artémis, qui détenait depuis 2015 une part minoritaire au capital de la société, une information qu'elle n'a confirmé que fin 2017. Pilotée depuis 2011 par Jacques Bungert et Frédéric Torloting, ses principaux actionnaires, la griffe n'a plus de directeur créatif depuis le départ l’été dernier du duo de designers Sébastien Meyer et Arnaud Vaillant.

Christina Ahlers annoncera d’ailleurs « dans les semaines qui viennent une nouvelle direction artistique », précisent Jacques Bungert et Frédéric Torloting dans un communiqué. « Après la phase de réorganisation conduite par François Le Ménahèze (président de la maison depuis avril 2017, ndlr), l’arrivée de Christina ouvre aujourd’hui un nouveau chapitre de la Maison », énoncent-ils. Un nouveau chapitre soutenu par un nouvel actionnaire principal ? La direction n'a pas souhaité, à cette occasion, commenter la question de l'augmentation de la participation d'Artémis.

Avocate de formation, la nouvelle dirigeante de Courrèges, de nationalité allemande, a débuté sa carrière chez Martin Margiela, au service commercial, avant de prendre la responsabilité du wholesale (hors Japon et Italie). En 2006, elle rejoint Acne Studios pour créer le bureau parisien du label suédois, qu’elle dirige depuis lors, supervisant les ventes et la communication pour les marchés d’Europe du Sud et de l’Est, du Moyen-Orient et de l’Asie.

« Je suis très heureuse de rejoindre la Maison Courrèges dont je partage les valeurs d’innovation et de créativité, atteste Christina Ahlers. J’ai eu la chance de participer au succès mondial de deux grandes marques. L’ambition de Courrèges est grande, je mettrai toute ma passion pour la mode et mon expérience à son service. »  

Historiquement réputée pour ses créations futuristes et ses formes géométriques et épurées, Courrèges est revenue sur le devant de la scène en 2015 en défilant à nouveau sur les podiums parisiens. L’entreprise, qui revendique une soixantaine de points de vente côté prêt-à-porter, a depuis dû réduire son périmètre et notamment fermer en 2017 son usine basée à Pau, licenciant 18 des 23 salariés du site.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com