×
5 090
Fashion Jobs
ALEXEIN CONSEIL
Responsable de Zone - Travel Retail
CDI · PARIS
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Direction Generale Operationnelle H/F
CDI · PARIS
FROM FUTURE
Responsable Financier (F/H)
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
SINTEL RECRUTEMENT
Chef de Produit Senior PAP Femme Luxe (H/F)
CDI · PARIS
ANOV EXECUTIVE CHANTILLY
Responsable Marketing Catégorie Beauté (H/F)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
ANOV EXECUTIVE CHANTILLY
Responsable Commercial Catégorie Gastronomie, Alcool et Confiserie (H/F)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
BALMAIN
Responsable Achats Matières Premières - PAP Produits Finis H/F
CDI · PARIS
LACOSTE
CDI - Global Paid Search Manager F/H
CDI · PARIS
BY MARIE
E-Shop Manager
CDI · PARIS
PIERRE HARDY
Chef de Projet E-Commerce
CDI · PARIS
CELINE
Coordinateur(Trice) de Collection PAP Homme
CDI · PARIS
THE FRANKIE SHOP
Executive / Project Coordinator Assistant
CDI · PARIS
HUGO BOSS FRANCE
Supervisor Stock - Roubaix H/F
CDI · ROUBAIX
GRANADO
Area Sales Manager
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE - CB
Manager Vente H/F
CDI · NICE
TIKAMOON
Responsable Showroom/Store Manager (F/H)
CDI · PARIS
LEVI STRAUSS & CO
Responsable Paie CDI
CDI · PARIS
GROUPE ETAM
Responsable RH Réseau Etam H/F
CDI · CLICHY
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Chef de Produit F/H
CDI · LES HERBIERS
FRANCK PROVOST
Juriste Immobilier H/F
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
FRANCK PROVOST
Chef(fe) de Projet Acquisition / Traffic Manager H/F
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
LA BRUNE ET LA BLONDE
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
Publicités
Auteur :
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
9 nov. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Crocs redresse légèrement la barre au troisième trimestre 2017

Auteur :
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
9 nov. 2017

La marque de chaussures Crocs a choisi de se recentrer sur son produit originel, les fameuses sandales moulées : stratégie payante, puisqu'elle a renoué avec les profits au cours du troisième trimestre de son exercice, clos le 30 septembre. Un montant qui reste relativement bas par rapport à ses concurrents ; mais son bénéfice net, qui s'élève à 1,6 million de dollars (1,4 million d'euros), opère une belle remontée au regard de sa perte nette du troisième trimestre 2016, qui s'établissait alors à 1,5 million de dollars. Quant au chiffre d’affaires, il s’affiche en repli de 1,6 %, soit 243,3 millions de dollars (209,9 millions d'euros), un résultat certes négatif mais qui surpasse les prévisions des analystes.


Crocs a récemment signé une collaboration avec la maison Balenciaga. - Photo: Balenciaga


Le ciel s'éclaircit pour l'entreprise américaine : quels sont les facteurs de cette amélioration ? La croissance des bénéfices a été stimulée par le recadrage de la marque sur son produit le plus célèbre, les sandales moulées, et par des améliorations réalisées dans la gestion des stocks - sans oublier les collaborations avec les géants de la mode Balenciaga et Christopher Kane, qui ont donné de la visibilité au fabricant de chaussures. « La perception de la marque continue de s’améliorer. Notre dernière étude annuelle a mis en évidence une forte progression de l'attrait pour notre label, qui est beaucoup mieux considéré par rapport à l'année précédente », explique le directeur général Andrew Rees.

Après avoir annoncé des pertes au cours de l'exercice 2016 et la fermeture de nombreux magasins en 2018, ces résultats trimestriels encourageants laissent présager d'un horizon plus heureux pour la marque réputée pour ses sandales "moches". L'entreprise commence à récolter les fruits de sa réorganisation annoncée en mars dernier, qui avait pour but de rationaliser les magasins et les stocks, et de diminuer ainsi ses coûts d'exploitation. Les frais relatifs aux ventes, aux dépenses administratives et autres frais généraux ont baissé de 2,8 millions de dollars (2,4 millions d'euros), tandis que le résultat opérationnel a atteint 2,7 millions de dollars (3,4 millions d'euros), contre une baisse de 1,2 million de dollars (1 million d'euros) à la même période l'an dernier.

Andrew Rees a déclaré : « Il s'agit d'un bon trimestre pour nous, du point de vue de notre résultat financier mais aussi des progrès effectués dans la mise en place de nos initiatives stratégiques ». Et d’ajouter :  « Nous ne doutons pas que les améliorations opérationnelles à venir, et une approche encore plus disciplinée de la gestion des frais, auront pour résultat le retour des bénéfices ». Mais étonnamment, l'entreprise s'est montrée pessimiste dans ses prévisions pour le quatrième trimestre, évaluant son chiffre d'affaires entre 180 et 190 millions de dollars (entre 155 et 164 millions d'euros) sur la période.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com