×
Publicités
Publié le
7 juin 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ctrl You: "Sans le commercial, pas de créativité possible"

Publié le
7 juin 2012

Peinant à décoller, la jeune marque Ctrl You opère fin 2010 un virage stratégique et parvient, en un an et demi, à investir 80 multimarques haut de gamme. En partant lui-même à la rencontre des détaillants, son fondateur Jonathan Cytron offre à sa marque un parcours peu commun.



Ctrl You s’est lancé au second semestre 2009 avec une ligne féminine de cuir d’inspiration rock. L’équipe commerciale est alors en quête d’implantations multimarques féminines haut de gamme. Mais, dans un contexte économique difficile, la marque ne peut compter un an plus tard que sur une quinzaine de points de vente. "C’est à ce moment-là que j’ai décidé de traiter l’ensemble de la clientèle française en direct", raconte Jonathan Cytron. "Au vu de la clientèle ciblée, c’était plus judicieux de voir directement avec les clients".

Après plusieurs tours de France, collection en main, Ctrl You se retrouve trois collections plus tard distribuées sur un réseau sélectif de 80 multimarques. "Rencontrer les détaillants en personne a permis d’instaurer une relation particulière, de mieux comprendre l’univers de leur boutique et leurs attentes", se rappelle Jonathan Cytron. "Ils ont en fait été assez agréablement surpris de me voir arriver. Au final, nous sommes distribués dans des boutiques de luxe proposant Celine, Balenciaga ou Carven, et dans des boutiques de créateurs entre Isabel Marant et Vanessa Bruno".

Et cependant, malgré cette réussite commerciale, c’est bien la création qui reste la principale préoccupation de Ctrl You. La marque prépare ainsi pour l’hiver 2013/2014 l’élargissement de son offre, avec l’arrivée de 10 denims premium et de six sacs à main en cuir. D’ici là, un nouveau showroom parisien, plus grand, devrait voir le jour en janvier 2013, pour présenter une collection forte de 30 à 40 références. "Pour le commercial, on va essayer de reprendre une façon de travailler un peu plus académique", explique Jonathan Cytron, qui résume son expérience en quelques mots: "Sans le commercial, il n’y a pas de créativité possible".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com