×
Publicités
Publié le
17 sept. 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Damiani rachète la chaine Rocca

Publié le
17 sept. 2008

Vous en reprendriez bien un petit peu ? Certainement … Question-réponse qui ressemble à s’y méprendre au nouveau jeu auquel se livrent allègrement les acteurs du luxe. En effet, l’appétit des ténors pour les indépendants ne se tarit pas et les rachats de sociétés n’ont pas encore dévoilé toutes leurs possibilités. Pour preuve, Damiani, le joaillier italien numéro 2 dans son pays derrière Bulgari, vient de faire l’acquisition de son compatriote Rocca, une des plus importantes chaines de joaillerie et horlogerie de la péninsule.


Sharon Stone, égérie du joaillier Damiani

Annoncée officiellement le 16 septembre dernier après plus de dix mois de négociations, la transaction s’est conclue pour un montant de 7 millions d’euros. Pour financer l’opération, Damiani a cédé un million de ses actions Damiani, récoltant au passage 2,05 millions d’euros. Le reste, soit 4,95 millions d’euros, provenant de ses disponibilités propres. Par cette acquisition, l’Italien souhaite bel et bien renforcer ses assises et consolider sa place sur le marché interne.

De fait, Rocca SpA, un temps fournisseur officiel de la Maison de Savoie, bénéficie d’un capital-confiance largement reconnu chez nos voisins transalpins. Mais surtout, la société dispose aujourd’hui d’un vaste réseau de distribution de l’autre côté des Alpes, en Italie comme en Suisse. Ce sont au total 22 boutiques en propre, installées dans les prestigieuses artères, dont quelques-unes déjà franchisées Damiani, qu'elle doit gérer.

Une forte présence que Guido Damiani, PDG de Damiani SpA compte logiquement exploiter. Rocca « fait partie de notre stratégie d'expansion, a-t-il déclaré, et (va) nous permettre de développer des synergies avec les marques du groupe. » Cette dernière acquisition vient en effet rejoindre un portefeuille qui abrite déjà les marques Salvini, Alfieri & St. John, Bliss and Calderoni, la dernière à être rentrée. En 2007, le groupe a réalisé pour l’Italie un chiffre d’affaires joaillerie de 122,4 millions d’euros, via plus de 2 000 clients revendeurs quadrillant sur le territoire et 16 boutiques en propre.

Ces perspectives internes ne font bien sûr pas obstacle au développement mondial. Trois filiales président aux destinées du groupe à l’international. Damiani International BV pour l’Europe, Damiani USA Corp pour le continent nord-américain et enfin Damiani Japan K.K pour l’Asie. Et le joaillier d’annoncer depuis le début de l’année de nombreuses implantations étrangères. Rodeo Drive et Dubaï étant les dernières en date. Un rayonnement international par ailleurs entretenu par le charme de la belle Sharon Stone, nouvelle égérie Damiani.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com