×
Publicités
Publié le
9 avr. 2009
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

De Beers tablerait sur un chiffre d'affaires divisé par deux en 2009

Publié le
9 avr. 2009


Bague de haute joaillerie De Beers
Le numéro un mondial du diamant, le groupe minier sud-africain De Beers s'attend à voir son chiffre d'affaires divisé par deux cette année, alors qu'il a réduit sa production et que le prix du diamant s'effondre, a indiqué le Financial Times dans son édition de jeudi 9 avril.

Le quotidien rapporte que le groupe a réduit de 40 % sa production par rapport à l'année précédente tandis que le prix des diamants a chuté de 30 % sur les derniers mois.

"Etant donné que nous avons anticipé très tôt la situation, nous sommes en mesure de survivre en 2009 et 2010 sans besoin de recapitaliser", a déclaré le directeur financier du groupe Stuart Brown, cité par le journal.

"En 2009, nous pensons toujours dégager un bénéfice même si le chiffre d'affaires chute de 50 %", a-t-il ajouté.

De Beers est détenu à 45 % par le groupe britannique Anglo American, à 40 % par la famille Oppenheimer et à 15 % par le gouvernement du Botswana.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.