×
Publicités
Publié le
2 avr. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

De Fursac accueille un fonds d'investissement à son capital

Publié le
2 avr. 2012

La société d’habillement masculin De Fursac vient d’accueillir à son capital, à hauteur de 28%, le fonds de consolidation et de développement des Entreprises (FCDE, faisant partie du Fonds stratégique d’investissement, filiale de la Caisse des Dépôts). Le FCDE annonce un investissement de 11 millions d’euros. Il est accompagné dans l'opération par LCL et OSEO à hauteur de 5 millions d’euros, sous forme d'apports en compte-courant. Il s’agit d’un investissement minoritaire comme le pratique le FCDE. C’est la première fois que le fonds investit dans le textile et dans le BtoC. L’objectif est de financer le développement du réseau en France et à l’international.



De Fursac n’est pas encore ce que l’on appelle un poids lourd de l’habillement masculin avec un chiffre d’affaires de 23 millions d’euros. Le communiqué annonce 24 points de vente, tous situés en France. Ce chiffre comprend en fait cinq boutiques en propre (rue de Richelieu, avenue de l’Opéra et boulevard Saint-Germain à Paris, à Lyon et Chambéry). Le reste porte sur des shop-in-shops dans des unités Printemps et Galeries Lafayette. Par ailleurs, la marque exploite plusieurs outlets, notamment dans les Marques Avenue de Troyes et Talange.

L'objectif d'Edmond Cohen, Pdg, est d'ouvrir une quinzaine de points de vente dans les quatre ans, dont plusieurs à Paris, rue Saint Honoré notamment, et dans les grandes capitales régionales. Il vise aussi des implantations à Bruxelles, Genève par exemple. Des discussions sont en cours également pour le grand export. Il envisage également la diffusion de De Fursac via quelques grands multimarques référents.

De Fursac, ces dernières années, a su prendre place sur le marché de l’habillement plutôt haut de gamme, du costume jusqu’au casual, dans un style néo-contemporain. Loin en tout cas de ses racines…

De Fursac est né en effet il y a 40 ans et avait connu une large diffusion dans le réseau mutimarque. Propriété de la famille d’Edmond Cohen depuis 1990, de Fursac avait eu à souffrir d’un différend avec les Galeries Lafayette il y a déjà plusieurs années, fin décembre 2006, au point de connaître un redressement judiciaire.

On en est loin aujourd’hui. Sur son exercice clos à fin janvier 2011, De Fursac affichait un chiffre d’affaires de près de 16 millions d’euros avec un résultat net de 2,45 millions. Son chiffre d’affaires a crû de plus de 20% sur l’exercice 2011/2012.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com