×
6 244
Fashion Jobs
Publicités

Decathlon mêle bureaux et terrains de sport avec son "Kipstadium"

Par
AFP
Publié le
today 10 mars 2015
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Kipsta, marque de Decathlon spécialisée dans les sports collectifs, a inauguré mardi à Tourcoing (Nord) le « Kipstadium », un site mêlant ses bureaux de conception, une vingtaine de terrains de sports collectifs répartis sur 45.000 m², un restaurant et un magasin.

Les terrains de sport extérieurs sur le Kipstadium - Kipsta


Sur ce site, implanté sur d'anciennes friches d'un dépôt d'autobus et d'une brasserie, 80 salariés travaillent dans un espace ouvert, visible des utilisateurs au travers d'une baie vitrée.

Football, rugby, volleyball, hockey... une trentaine de sports collectifs pourront être pratiqués par les particuliers, des scolaires accédant au site via un partenariat avec des associations ou encore, occasionnellement, des sportifs professionnels venant s'entraîner.

Douze millions d'euros ont été investis par Decathlon pour le site qui réutilise les structures de la plupart des anciens bâtiments, avec des plafonds et parpaings laissés tels quels, sans peinture. « On avait un budget, nous avons souhaité investir en priorité sur les sols sportifs pour avoir les meilleures conditions de jeu », a assuré Nicolas Louveau, directeur du site, lors d'une visite organisée pour la presse.

La halle des sports du Kipstadium - Kipsta


Kipsta entend en outre « proposer aux utilisateurs de devenir avec nous des "chefs de produit" (...), de venir écrire avec nous une idée trouvée dans un vestiaire, sur un terrain, lors de la troisième mi-temps, et de participer à des séances de créativité », a expliqué après la visite Franck Demaret, directeur général de Kipsta, précisant que cette collaboration ne serait pas rémunérée.

Le Kipstadium avait par ailleurs été sous le feu des projecteurs lorsque des Roms campant dans le voisinage s'étaient vu signifier leur expulsion par la société d'aménagement urbain SEM Ville renouvelée. La cour d'appel de Douai l'a invalidée le 19 février. Onze familles restent à reloger, selon une association d'aide aux Roms.

Interrogé à ce sujet, Franck Demaret a répondu que « si vous voulez faire venir des gens ici, vous devez les faire traverser entre des caravanes et le camp de Roms, et en tant que dirigeant d'entreprise ce n'est pas acceptable ». Il a affirmé que « l'entreprise a fait son travail » en faisant passer des entretiens à deux personnes du camp Rom, et en proposant un emploi dans la logistique du Kipstadium à l'un d'eux, qui a refusé.

En 2013, l'enseigne Decathlon, où est distribuée la marque Kipsta, comprenait 883 magasins en France et dans le monde, employait 60.000 salariés et revendiquait quelque 7,4 milliards d'euros hors taxe de chiffre d'affaires. Elle appartient à la galaxie familiale nordiste des Mulliez.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.