×
5 481
Fashion Jobs
GROUPE IKKS
Responsable Transport et Douanes - CDI
CDI · SÈVREMOINE
GROUPE IKKS
Responsable Gestion Des Achats - CDI
CDI · SÈVREMOINE
GROUPE IKKS
Responsable Achats Prêt-À-Porter Enfant - CDI
CDI · SÈVREMOINE
GROUPE IKKS
Responsable Production - Travail à Façon (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
PRINTEMPS
Responsable Acquisition et Fidélité Client H/F
CDI · PARIS
PRINTEMPS
Manager Des Ventes Lyon H/F
CDI · LYON
PRINTEMPS
Manager Des Ventes Marseille la Valentine H/F
CDI · MARSEILLE
PRINTEMPS
Chef de Projet Amoa/ CRM Omnicanal H/F
CDI · PARIS
PRINTEMPS.COM
Business Manager Marketplace H/F
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Responsable Méthodes et Outils Magasins H/F
CDI · BRESSOLS
GROUPE ETAM
Product Owner Plm & Master Data H/F
CDI · CLICHY
LE COQ SPORTIF
Chef de Secteur Sud - Lifestyle
CDI · LYON
LE COQ SPORTIF
E-Commerc Manager
CDI · PARIS
GROUPE L'OCCITANE
CDI - Chef de Produit Marketing Opérationnel Sell-Out France H/F - l'Occitane en Provence
CDI · PARIS
CITY ONE
Assistant du Président H/F
CDI · PARIS
CITY ONE
Office Manager (H/F) Roissy CDI Tcomplet 39h50
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
GROUPE BEAUMANOIR
Chef de Produits Textile (H/F)
CDI · SAINT-MALO
K-HUNTING
Assistante du Président/Ceo
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Juriste Droit Des Affaires et Propriété Intellectuelle H/F
CDI · PARIS
FRANCK PROVOST
Chef de Projet Acquisition / Traffic Manager H/F
CDI · PARIS
VEJA
Image Digitale Manager
CDI · PARIS
LES DEMOISELLES DE LAVAL
Responsable d'Atelier de Couture Luxe
CDI · LAVAL
Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
31 mai 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Deckers accuse un repli sur ses marques phares en 2016-17

Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
31 mai 2017

Le Californien Deckers Outdoor, qui contrôle des marques comme Ugg et Teva, a vu ses ventes chuter de 2,4 % à 369,5 millions de dollars (330,5 millions d'euros) au cours du quatrième trimestre de son exercice décalé, clos le 31 mars. Une baisse qui s'est révélée moins importante que prévu ; le groupe a par ailleurs surpris les investisseurs en générant un profit inespéré.

UGG en repli en 2016-17 - REUTERS/David Gray


Les ventes de Teva, à 51,3 millions de dollars, ont particulièrement reculé, soit -13,3 %. Selon Deckers, cette chute est liée au recul des ventes en gros. Les ventes de Sanuk, à 32,3 millions de dollars, ont par ailleurs connu une chute encore plus forte de 16,1 %.

Les ventes d'Ugg, la principale marque du groupe, ont reculé de 1,1 % à 243 millions de dollars, la hausse des ventes en gros à l'international ayant été compensée par le recul des ventes sur le marché américain.

Sur le trimestre, sa perte opérationnel, incluant ses coûts de restructuration, atteint 30,9 millions de dollars contre 27,9 millions un an plus tôt.

Sur l'ensemble de l'exercice, le groupe annonce un recul de  ses ventes de 4,5% à 1,790 milliard de dollars. A taux de change constant, le repli est de 4,1%. Ugg, avec des ventes d'1,451 milliard de dollars enregistre un recul de 4,8%. Les ventes de Teva se contractent de 11,5% à moins de 118 millions et celles de Sanuk de 13,6% à moins de 92 millions. Enfin, les autres marques progressent de 16,2% à près de 130 millions, avec Hoka One One en croissance de 32,7% sur le dernier trimestre. L'international pèse 649 millions de dollars sur l'ensemble de l'exercice.
 
Dave Powers, le PDG du groupe depuis 2016, a pour sa part souhaité mettre en avant le plan d'économies mis en place par l'entreprise. « Nous prévoyons maintenant que les économies cumulées de 150 millions de dollars annoncées en février 2017 entraîneront une amélioration du résultat d'exploitation à hauteur de 100 millions de dollars d'ici à l'exercice 2020. Je pense que nous avons jeté des bases solides pour mettre en œuvre notre plan d'économies », a-t-il ainsi déclaré dans un communiqué.

Le groupe prévoit par ailleurs, afin de soutenir le redressement des ventes, d'accélérer le développement des nouveaux produits, qui ne devraient par ailleurs plus être produits en Chine. Deckers projette aussi de fermer certains magasins. Il vise les 2 milliards de ventes avec une marge opérationnelle à 13% en 2020.

Le mois dernier, Deckers a annoncé que l'entreprise pourrait éventuellement être mise en vente. Ses principales marques ont vu leurs ventes s'essouffler au cours des derniers trimestres. 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com