×

Delvaux accélère sur tous les fronts

Publié le
today 13 juil. 2018
Temps de lecture
access_time 4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Delvaux met le turbo à son développement retail. En moins de deux semaines, la maison de maroquinerie de luxe belge a inauguré pas moins de quatre nouveaux points de vente, de Milan à Bruxelles, en passant par Londres. Tous implantés dans des emplacements et édifices prestigieux, ils se caractérisent par un décor sobre ultra-chic, accueillant, au-delà des collections, des pièces d’art et de design.


La nouvelle adresse londonienne sur New Bond Street du maroquinier


Il ne s'agit pas en effet de multiplier simplement les points de vente. Mais de développer une identité de marque forte en axant l'image et la communication autour d'une expérience de luxe particulière et d'un certain art de vivre.

Comme le rappelle un communiqué, « ces espaces ont été conçus par Jean-Marc Loubier, le PDG de First Heritage Brands, en collaboration avec le studio milanais d’architecture Vudafieri Saverino Partners, qui est en charge des magasins Delvaux depuis 2012, suivant le concept initial créé par Martine Feipel et Jean Bechameil ».

Au-delà du maroquinier belge racheté en 2011, la société First Heritage Brands, qui a été fondée par Jean-Marc Loubier avec la famille hongkongaise Fung, possède aussi le chausseur Clergerie et Sonia Rykiel.

La maison belge célèbre notamment en ce moment l'ouverture de ses deux nouvelles adresses de Londres, sur Sloane Street et New Bond Street, avec une collection spéciale de quatre sacs miniatures, qui réinterprète en mode british son sac emblème « le Brillant », décliné en Union Jack, en tartan punk, en costume de la garde royale de Buckingham Palace et en cabine de téléphone rouge !

A Londres, Delvaux, qui se présente comme « la plus ancienne maison de maroquinerie de luxe dans le monde (elle est née en 1829) ainsi que l’inventeur du sac à main », compte s’attaquer en force au marché britannique. La marque a ainsi ouvert une première boutique à Chelsea, au 183-184 Sloane Street, et a déplacé son point de vente du 36 New Bond Street au numéro 47, dans un espace plus grand et prestigieux.

Situés à l’intersection de Maddox Street, les lieux accueillaient le légendaire cordonnier Pinet, dont a été préservée l’ancienne devanture, monument classé, avec sa façade et ses boiseries créés en 1906 par l’architecte William Flockhart.


Les quatre sacs miniatures célébrant Londres


Le maroquinier, fournisseur officiel de la Cour de Belgique depuis 1883, a choisi avec tout autant de soin sa nouvelle adresse de Bruxelles, baptisée tout simplement « Le 27 », qui est le numéro de l’hôtel particulier situé boulevard de Waterloo, où il s’est installé. Parquet, moulures, tapis, tableaux de maîtres, miroirs, baies vitrées, collection de céramiques, sans oublier le grand escalier avec sa rampe en fer forgé… Les lieux s’apparentent davantage à une noble demeure ou à un musée qu’à un magasin.

C’est le même esprit qui caractérise la toute première boutique ouverte récemment par Delvaux en Italie. Situé dans le Quadrilatère du luxe de Milan, au 10-12 de la via Bagutta, dans un palais du XIXème siècle, l’espace de 150 mètres carrés héberge, aux côtés des collections, quelques œuvres de célèbres designers milanais, dont Ignazio Gardella et Luigi Caccia Dominioni.

Enfin, figure dans les cartons un autre projet d'envergure : l'ouverture d'un magasin amiral à New York dans un emplacement là encore très prestigieux sur la Fifth Avenue, à l’angle avec 59th Street, occupé auparavant par la galerie d’antiquité A La Vieille Russie.

La marque, qui réalise ses sacs à main à Bruxelles et à Bourg-Argental (centre-est de la France), où sont employés 105 artisans, va par ailleurs ouvrir en octobre 2018 un nouvel atelier de fabrication à Avoudrey (est de la France), non loin de la Suisse, qui emploiera à terme 250 personnes, dont 100 ont déjà été formées.


« Le 27 », le nouveau magasin amiral de Delvaux à Bruxelles ressemble davantage à un musée qu'à une boutique


« Depuis 2011, nous avons beaucoup investi dans nos ateliers, notre personnel et notre organisation, dans la création, ainsi que dans l'internationalisation de notre réseau de magasins, chacun de nos magasins étant unique. Cela nous a permis de mener à bien la première étape de notre stratégie en devenant un point de référence majeur dans le luxe », explique Jean-Marc Loubier dans un communiqué.

En moins de sept ans, l'effectif total du maroquinier est passé de 148 à 500 personnes, tandis que le chiffre d’affaires a été multiplié par 10, dépassant les 100 millions d’euros. Les ventes sont réalisées aujourd’hui pour 85 % à l’international contre 3 % en 2011, rappelle le PDG, tout en indiquant que « l'entreprise est très rentable, ce qui nous permet d'investir considérablement ».

Delvaux revendique près de 40 boutiques dans le monde et est distribuée également à travers une poignée très sélectionnée de grands magasins et multimarques « trendsetter », tels que Barneys ou 10 Corso Como.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com