×
Publicités
Publié le
8 déc. 2011
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Denim by Première Vision: 22% de visiteurs en plus

Publié le
8 déc. 2011

Pour son édition des 30 novembre et 1er décembre, le salon du denim a attiré 2 552 acheteurs. Cette neuvième édition est donc allée bien au-delà des 2 088 professionnels réunis en décembre 2010, ou des 2 353 comptés en mai dernier. L’international a été une fois de plus particulièrement représenté, avec 73% du visitorat contre 70% l’an passé, et une progression remarquée de certaines zones.

Denim by PV
Denim by Première Vision - novembre-décembre 2011

L’organisateur note ainsi une présence accrue des pays d’Europe du Nord, et particulièrement de l’Allemagne (+24,5%), de la Suède (+24%), des Pays-Bas (+31%), et également du Royaume-Uni (+15%). Et bien que le rendez-vous reste principalement européen, les Américains se font eux aussi plus présents (+41%). Quant aux pays du top 10, l’Italie (+6,5%) conserve sa deuxième place derrière la France, tandis que l’Espagne s’offre la plus forte progression (+43%). Plus que jamais prise en compte dans les choix de production, la Turquie progresse de son côté de 30%.

Du côté des 81 entreprises exposantes (+15,7%), les professionnels ne cachaient pas leur satisfaction face à l’activité foisonnante de cette édition, certains évoquant même la nécessité d’une demi-journée supplémentaire. Pour Etienne Monami, responsable notamment du marché français pour l'Espagnol Textil Santanderista, présent depuis le lancement du salon, "Denim by est devenu un vrai salon où l'on travaille et qui attire les plus gros décideurs du marché. Le profil des exposants a aussi évolué. A l'origine, nous étions les seuls spécialistes de flat. Aujourd'hui, l'offre s'est élargie autour du denim".

D’autant qu’après avoir largement mis en avant leurs offres éco-responsables, les entreprises déploient pour le printemps-été 2013 tout un éventail de nouvelles technologies. Qu’il s’agisse de solidité renforcée, d'élasticité accrue, des dernières techniques au laser ou de récents procédés de délavage épargnant les fibres, l’offre globale s’est avérée particulièrement riche.

"L'éco-responsabilité est devenue incontournable, tous les acteurs crédibles l'ont intégrée aujourd'hui, explique Pascaline Wilhelm, directrice mode au sein de Première Vision.On voit par contre des acteurs proposer des matières avec des propriétés cosmétiques. En termes de mode, la netteté et le côté intense prennent le pas. La période du cow boy trash qui sort du désert avec son jeans troué est passée. Ce côté plus propre s'accompagne de couleurs vives avec une recherche de douceur visuelle et au toucher. Le développement de la technologie laser offre aussi de belles perspectives de créativité".

Et les enseignes ne s’y sont pas trompées. Première Vision rapporte ainsi la présence des acteurs-clés du denim (G-Star, Teddy Smith, 7 For All Mankind…), des incontournables (Levi’s, Mustang …), des acteurs du luxe (Marc by Marc Jacobs, Valentino, Vuitton, Lagerfeld, Burberry …), des enseignes (H&M, Celio, Mango, Quiksilver, Abercrombie & Fitch …) et des grands distributeurs (La Redoute, Marks & Spencer, C&A, El Corte Ingles …).

Le rendez-vous aura également été l’occasion pour Première Vision d’annoncer la naissance de Denim by Première Vision Asia. Comme nous vous l’avions annoncé, sa première édition se tiendra à Shanghaï la troisième semaine d’octobre 2012, en marge de Première Vision China. En attendant, le prochain Denim by PV parisien aura lieu les 23 et 24 mai 2012.

Matthieu Guinebault
Olivier Guyot

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com