×
Publié le
27 nov. 2013
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Denim by PV quitte Paris pour Barcelone

Publié le
27 nov. 2013

Denim by Première Vision, qui a ouvert ses portes ce matin, fait en même temps ses adieux à Paris. Le salon dédié aux spécialistes du denim se tiendra dès la prochaine session à Barcelone. Première Vision SA et la Fira Barcelona, qui gère le parc catalan des expositions, ont signé un accord pour une installation pérenne de la manifestation. Cette dernière disposera dès la prochaine édition, qui se tiendra les 21 et 22 mai prochain, des 19 000 mètres carrés du hall 8 du parc du Montjuïc (Place Espana). Une décision prise plus tôt que prévu, peut-être en raison du devenir du site parisien, la Halle Freyssinet, qui ne sera plus un lieu évènementiel mais un espace accueillant des start-up.


Le parc des expositions du Montjuïc. Photo Fira Barcelona



Mais pour les organisateurs du salon, l’idée de déménager était en réflexion depuis un an et demi. Et pour cause, 72 % des visiteurs et 95 % des exposants sont internationaux. Le choix de la capitale catalane, par son dynamisme et sa situation géographique par rapport aux nombreux exposants du pourtour méditerranéen, semblait aller de soi. Mais d'autres lieux avaient néanmoins été étudiés, notamment en Italie.

"L'Espagne n'était pas spécifiquement visée", explique ainsi Chantal Malingrey-Perrin, directrice du salon. "Mais, l'Italie ne dispose pas d'un lieu qui corresponde aux critères que nous recherchons, à savoir un standard haut de gamme pour l'accueil de visiteurs internationaux. Peu de villes réunissent ces infrastructures."

De plus, la Fira Barcelona éveillera des souvenirs, ceux du Bread & Butter, qui s’y est tenu de 2005 à 2009, et son espace alors dédié au sourcing, The Source. "Le hall 8 a toutes les qualités dont a besoin notre salon: lieu industriel dans une ville à l'ambiance inspirante, en termes de culture, création, architecture et facilité de vie", assure la directrice.

"Le lieu sera mieux pour nous. Plus grand, avec une nouvelle atmosphère, et plus chaleureux. Barcelone est une ville jeune, vibrante, pleine de créativité, où la communauté du denim peut s’inspirer", commente dans le communiqué Neil Bell, en charge de l’innovation tissus et fibres chez Levi Strauss.

En revanche, hors de question pour Première Vision SA de changer sa formule. Le futur rendez-vous ne présentera pas une offre élargie ou repensée pour l'occasion. L'organisateur conserve le parti pris de la sélectivité plutôt que de la quantité. Formule qui lui a permis en mai 2013 d'attirer 3000 professionnels du denim à Paris. Un record pour une édition qui avait souffert, selon l'organisateur, d'un recul de 10 % de la fréquentation espagnole en raison des difficultés nationales. La fréquentation avait malgré cela progressé de 20 %, rythme que la direction ne craint pas de voir ralentir avec le changement de pays.

"Cela nous plait de changer, d'être un moteur, et de créer une certaine surprise", explique Chantal Malingrey-Perrin. "Cela va apporter un nouveau souffle au salon. Il y aura de nouveaux repères à trouver, mais cela ne représentera pas, selon nous, un frein au développement. Bien au contraire, car nous ne nous adressons pas à une population de professionnels qui craignent le changement".

Matthieu Guinebault avec Bruno Joly

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Mode
denim
Salons