×
Publicités
Publié le
17 oct. 2014
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Designers Apartment, un vrai tremplin pour les jeunes créateurs

Publié le
17 oct. 2014

Des boutiques internationales de référence aux multimarques top, en passant par les grands magasins des Etats-Unis au Japon… Les plus grands acheteurs sont passés par Designers Apartment lors de la dernière Fashion week parisienne. Et ils ont pris commande. Le showroom dédié à la jeune création française, piloté par la Fédération Française de la Couture avec l’appui du DEFI (Comité de Développement et de Promotion de l’Habillement) a fait le plein.

Il présentait fin septembre les collections de prêt-à-porter printemps-été 2015 de 10 designers. Il y avait la couture, mais aussi des lignes contemporary introduites il a deux saisons pour compléter l’offre et montrer la richesse du Made in France dans sa diversité.

Le stand de Risto, avec le designer Risto Bimbiloski au centre, dans le cadre de Designers Apartment


Aurélie Demel, AVOC, Etienne Derœux, Iris Cantabri, Monographie, Risto, Stéphanie Coudert, Thierry Colson, Thomsen, Y/Project étaient les heureux élus de cette cinquième édition. "Il s’agit d’une sélection pointue, estampillée Fédération. Les marques sont sélectionnées selon des critères précis. Leur société doit être française, compter plus de deux ans d’existence et avoir déjà un certain chiffre d’affaires. En général, elles restent deux à trois saisons au sein du showroom, le temps d’affiner ou d’étoffer leur proposition et de convaincre les acheteurs", explique-t-on au sein de la Fédération Française de la Couture.

"Ici, ces stylistes émergents trouvent une légitimité. Ça les crédibilise. Cela veut dire que l’on croit en eux. Seuls, ils n’auraient pas les moyens d’aller sur un salon. Ils bénéficient par ailleurs d’un véritable accompagnement en termes de prix, de positionnement. On les aide à formuler une proposition qui soit cohérente quand ils arrivent en showroom, et dans la manière de se comporter avec les acheteurs. Designers Apartment est un vrai outil pour eux, une aide concrète", souligne Patricia Lerat, consultante mode (PLC Consulting), qui gère sur ce projet les relations avec les acheteurs.

Difficile pour les jeunes designers aujourd’hui d’émerger dans un marché toujours plus global et compétitif, qui plus est dans un contexte de crise qui perdure. Sur les salons, ils risquent d’être noyés dans la masse. Seuls, ils ont le plus grand mal à se faire connaître. "La distribution bouge. Elle est en mouvement permanent. Il faut être réactif. Certes, il y a la crise, qui s’accompagne d’une recherche de produits plus contemporary et abordables. Mais les acheteurs ont l’œil et ils veulent de beaux produits. Quand ils aiment, ils achètent sans regarder le prix", estime Patricia Lerat.

A la Fédération de la Couture, donc, de créer les bonnes conditions pour amorcer cette dynamique positive. Avec ses amples pièces sur deux niveaux, l’Atelier Richelieu, situé comme son nom l'indique rue de Richelieu, semble le lieu idoine. Les visiteurs y sont accueillis dans une ambiance chaleureuse, un peu comme dans une grande maison familiale. Chaque styliste y dispose de son propre espace et peut ainsi mettre en place sa propre installation comme l’a fait avec originalité Aurélie Demel avec de grandes meules en foin pour souligner le côté "animal" de sa collection.

L'installation remarquée d'Aurélie Demel lors de la dernière édition de Designers Apartment


Autre atout, la possibilité depuis cet été pour les stylistes sélectionnés de présenter des précollections. Un premier test a été mené avec succès avec six d’entre eux en juillet, et sera reconduit en janvier 2015.

"La preview est cruciale car c’est à ce moment-là que les acheteurs des produits créateurs et du haut de gamme ont un budget. Lorsqu’ils reviennent en septembre à Paris, ils ont déjà dépensé 80 % de leur budget et c’est difficile à ce moment-là pour les jeunes marques de se faire référencer. Tout s’est décidé très vite. Nous avons pris les six créateurs qui étaient prêts et pouvaient livrer en novembre. Et là, nous sommes parvenus à créer la demande ! S’ils veulent s’en sortir, les jeunes doivent absolument se préparer en amont", conclut la consultante.

Pour les organisateurs comme pour les jeunes créateurs, Designers Apartment est ainsi qualifié à l’unanimité de "bonne opération".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com