×
Publicités
Auteur :
Publié le
10 juin 2010
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Desigual pense déjà à l'après Opéra

Auteur :
Publié le
10 juin 2010

Desigual a fait de la France l'une de ses terres de conquête prioritaires. La marque espagnole, qui inaugure demain son flagship de l'Opéra (Bd des capucines) annonce d'ores et déjà signer prochainement pour un deuxième emplacement à Paris et ce pour une surface de vente de 1200 m². "Notre programme compte une vingtaine d'ouvertures cette année en France sur un total de 80 ouvertures prévues", commente Manel Adell, CEO de la marque, en ajoutant toujours jeter un œil sur les Champs-Elysées.

Desigual
Desigual veut apporter de l'optimisme à un public large.

Mais l'heure est aux dernières finitions de la première boutique parisienne, qui ouvrira au public ce 11 juin. D'une surface de 2400 m², dont 1700 dédiés à la vente, le flagship arbore des allures de marché où les produits sont accessibles. Le rez-de-chaussée est dédié à la mode féminine. Le sous-sol, qui cumule 800 m², propose les collections homme et femme ainsi qu'un véritable espace pour les enfants. "Mon souhait est que tout le monde ait au moins une pièce Desigual dans sa garde-robe. Tout le monde a besoin de couleurs et d'optimisme. Nous ne sommes pas là pour proposer des silhouettes", poursuit le manager. Enfin, au premier étage, place au concept d'outlet où les consommateurs pourront acheter les pièces de la collection de l'été 2009.

Sur sa feuille de route, encore une dizaine d'inaugurations dans l'Hexagone avant la fin de l'année. Outre Paris, suivront Lyon, Bordeaux, Nice, Lille, Strasbourg, Nancy... Une demi-douzaine de magasins seront implantés dans des centres commerciaux d'Unibail Rodamco. Aujourd'hui, la marque compte neuf magasins dans le pays, dont six en Ile-de-France. Pour superviser ce développement, Desigual a installé dans l'immeuble du flagship son premier showroom du pays. L'objectif en France est de doubler en 2010 le chiffre d'affaires pour dépasser la barre des 80 millions. La France représentera dès lors de 17 % ou 18 % de l'activité du groupe. "Pour l'ensemble de l'année, le scénario est d'augmenter nos ventes totales de 50 % à 450 millions", ajoute Manel Adell. Pour lui, l'important est de garder une distribution multicanal. Les magasins en propre présentent entre 50 et 60 % de l'activité et cette part devrait être maintenue.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com