×
Publicités
Publié le
22 juin 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Devernois accuse un repli de 8,6 % de son chiffre d'affaires en 2017

Publié le
22 juin 2018

Devernois contraint de réduire son périmètre. Après une année 2016 qui avait vu le chiffre d'affaires reculer de 3,4 %, la maison familiale de prêt-à-porter féminin a connu un exercice 2017 de plus mauvaise facture. Cette fois, les ventes de la marque ont reculé de 8,6 %, à 33,5 millions d'euros. Une tendance clairement imputable au réseau de magasins de Devernois, pesant pour plus de 80 % du chiffre d'affaires total et dont les ventes ont fléchi de 10,7 % en 2017.


Silhouette été 2019 de la ligne de maille premium et made in France - Devernois


Ce recul est à la fois dû à une baisse de la fréquentation des boutiques et concessions Devernois, comme beaucoup d'enseignes mode, mais aussi à une vague de fermetures lancée l'an dernier par la marque, passant de 130 à 113 points de vente à fin 2017. Celle-ci a en effet opté dès l'année précédente pour un plan d'économie qui a fait baisser le rideau à au moins une quinzaine de points de vente l'an dernier en France, en Belgique mais aussi en Espagne. Ce sont les succursales qui souffrent le plus, puisque les affiliés, au nombre de 11 et comptés parmi le canal boutiques, voient leurs ventes reculer un peu moins fortement, à -2,5 %.

Dirigée par la troisième génération, 90 ans après sa création par Claudius Devernois, la société familiale a par ailleurs choisi l'an passé de liquider sa filiale italienne, qui n'opérait plus de boutiques, mais seulement des corners en grands magasins.

Le réseau multimarque affiche lui un meilleur visage dans ce rapport annuel de 2017, avec une progression du chiffre d'affaires de 3,5 %, mais l'entreprise attribue surtout cette progression aux ventes de fins de série.

Si le plan d'économie a permis à Devernois de réduire ses dépenses en 2017, la marge brute diminue néanmoins et le résultat opérationnel également. Celui-ci est négatif, à -2,55 millions d'euros (contre -1,81 million l'année précédente).

Pour 2018, Devernois ne se prononce pas quant à l'orientation des chiffres, faisant simplement observer que, comme lors de l'exercice précédent, celle-ci sera grandement dépendante de la performance de ses magasins. Le rapport annuel annonce que plusieurs nouvelles fermetures de boutiques sont intervenues en début d'année, dont une succursale à Aix-en-Provence et un affilié au Touquet, contrebalancées par des ouvertures de corners en Espagne. De nouvelles fermetures devraient néanmoins intervenir d'ici le second semestre, à Paris notamment, selon nos informations.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com