×

Differential Brands : les ventes bondissent de 10 % en 2017

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 4 avr. 2018
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe DIfferential Brands (Hudson Jeans, Robert Graham et Swims) a publié ce lundi ses résultats du quatrième trimestre et de l’année 2017, affichant des ventes nettes en hausse sur les deux périodes.


Les ventes du groupe Differential Brands bondissent de 10 % en 2017 - Facebook: Hudson Jeans


Le groupe californien a vu ses ventes nettes s’envoler de 10 % sur l’année 2017, à 164,1 millions de dollars (133,46 millions d’euros). Les ventes directes au consommateur sont en hausse de 9 %, mais la source de croissance la plus marquée reste l'e-commerce, qui grimpe de 13 %. Les ventes à magasins comparables sont en hausse de 4 % et les ventes en gros ne sont pas en reste avec un joli +9 %.
 
Au quatrième trimestre, les ventes nettes de l’ensemble de la société sont en hausse de 7 %, à 45,1 millions de dollars (36,60 millions d’euros), reflétant une hausse de 6 % des ventes en gros et une hausse de 8 % des ventes directes au consommateur.

« Je suis ravi d’annoncer que toutes nos marques affichent des ventes totales à paramètres comparables en évolution positive, qu’elles ont toutes amélioré leurs marges en dollars et leurs taux de marge, et que les coûts de vente et d’administration ont été rationalisés au quatrième trimestre 2017 », a déclaré le PDG, Michael Buckley. Il a également tenu à souligner que les ventes directes au consommateur avaient le vent en poupe et ce particulièrement pour les boutiques de la marque de prêt-à-porter mixte Robert Graham, qui ont vu leurs ventes à base comparable augmenter de 7 % sur le trimestre. De belles performances qui devraient suivre la même lignée au premier trimestre 2018.
 
La croissance des ventes en gros, quant à elle, a été tirée par une hausse notable de 40 % chez le chausseur Swims sur le trimestre, en raison de son développement sur le continent européen et de l’ouverture d’une nouvelle boutique. Hudson affiche également de belles performances avec des ventes en gros en croissance de 5 %.
 
Pour l’année fiscale 2017, clôturée le 31 décembre, la marge brute a atteint les 71,8 millions de dollars (58,4 millions d’euros). Le résultat d’exploitation des opérations en cours se porte à 1,1 million de dollars, alors que les pertes d’exploitation des opérations en cours s’élevaient à 10,2 millions de dollars à la même période l’année précédente.
 
Au quatrième trimestre, la marge brute était de 18,9 millions de dollars contre 16,8 millions de dollars au quatrième trimestre de l’année fiscale 2016. Le résultat d’exploitation était de 400 000 dollars contre des pertes d’exploitation de 2,9 millions de dollars à la même période l’année précédente.
 
Pour l’année fiscale 2018, le groupe prévoit plusieurs nouvelles opérations stratégiques de vente pour chaque marque.
 
Pour la saison automne 2018 notamment, la marque Hudson va développer une nouvelle ligne de sportswear en complément de ses lignes denim historiques, a révélé Michael Buckley.
 
« Chez Robert Graham, nous allons ajouter des produits au catalogue et des points de distribution, et diversifier la gamme de produits Robert Graham à travers l’octroi de licences, pour inclure la décoration d’intérieur et de nouveaux accessoires. Et chez Swims, nous allons offrir un assortiment plus large de chaussures dès le printemps 2018, pour accompagner le lancement de notre ligne de vestes et manteaux en Europe pour l’automne 2018. Nous allons aussi ouvrir notre première boutique Swims à prix fort à un emplacement stratégique d’une artère commerçante à Oslo (Norvège) à l’automne 2018. »

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com