×
Publicités
Par
AFP
Publié le
24 janv. 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Dim, Arena, Well : manifestation de salariés du textile près de l'Assemblée

Par
AFP
Publié le
24 janv. 2007

PARIS, 24 jan 2007 (AFP) - Quelque 300 salariés de Dim, d'Arena et de Well, venus d'Autun (Saône et Loire), de Château-Chinon (Nièvre), de Libourne (Gironde) et du Vigan (Gard) ont manifesté mercredi 24 janvier près de l'Assemblée nationale pour protester contre les délocalisations dans la lingerie.


Des salariés des usines Well manifestent le 24 janvier aux abords de l'Assemblée nationale à Paris Photo : Dominique Faget/AFP

Les salariés, dont l'arrivée a été retardée par les intempéries, ont été rejoints par quelques viticulteurs du Languedoc-Roussillon venus avec trois tracteurs, afin d'interpeller les parlementaires sur les difficultés de leur secteur, a constaté un journaliste de l'AFP.

Sur place, Olivier Besancenot (LCR), Arlette Laguiller (LO), candidats à la présidentielle, et le député PCF de la Somme Maxime Gremetz notamment sont venus soutenir les manifestants, ainsi que les syndicats CGT, CFDT, CFTC et FO du secteur.

"Cet après-midi, je vais interpeller le gouvernement sur le problème du textile et en particulier exiger qu'il prenne des mesures car ce sont des licenciements boursiers et non des licenciements économiques", a déclaré M. Gremetz à l'AFP. "Le gouvernement doit prendre ses responsabilités vis-à-vis de ces entreprises qui jettent les salariés dans la rue", a-t-il ajouté.

"Les patrons sont aujourd'hui des financiers dont la démarche est de vouloir des bénéfices rapidement, quand il n'y a pas de bénéfices, on coupe la branche la moins juteuse", a renchéri Martine Roy, responsable fédérale CFDT de l'industrie de la lingerie.

"Nous sommes venus ici pour interpeller les politiques sur la situation désastreuse des entreprises du secteur et pour interpeller les patrons afin qu'ils versent des fonds pour la revitalisation des bassins d'emploi", a-t-elle ajouté.

Une délégation de salariés d'Arena a été reçue au siège de campagne de la candidate socialiste, Ségolène Royal, rue de Solferino, et une autre délégation syndicale par le député de Gironde Jean-Paul Garraud (UMP).

Les manifestants de Well ont publié un calendrier de photos couleurs sur lequel des salariés-hommes posent habillés de pièces de lingerie féminine, bas, jarretelles, nuisettes, pour dénoncer la suppression de 300 des 438 emplois du Vigan, à la suite de la décision de la direction de délocaliser une grande partie de la production en Asie et en Italie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.