×
Publicités
Par
AFP
Publié le
3 sept. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Dim dans les mains de l'Américain Hanesbrands

Par
AFP
Publié le
3 sept. 2014

© 2014 AFP - Le fonds d'investissement américain Sun Capital Partners a annoncé mercredi avoir finalisé la cession du groupe de sous-vêtements DBApparel qui regroupe les marques Dim, Playtex et Wonderbra au groupe de textile américain HanesBrands (HBI) pour 400 millions d'euros.


Visuel Dim


"La nouvelle entité HBI/DBA se partagera les droits mondiaux des marques Playtex, Wonderbra et Dim", a indiqué à l'AFP une porte-parole de Sun Capital.

Le projet de cession "pour une valeur d'entreprise de 400 millions d'euros" avait été présenté en juin.

L'opération répond à des objectifs de complémentarité géographique, le numéro un français de la lingerie étant leader en Europe où HBI, qui distribue également des marques mondiales telles que Hanes et Champion, mais aussi Playtex et Wonderbra, n'est presque pas présent.

DBApparel emploie 7 500 personnes et compte sept usines dans le monde, dont la plus importante se situe à Autun (Saône-et-Loire), où a été fondé Dim en 1956.

Le groupe textile réalise près de 45 % de ses ventes en France mais a délocalisé en 2010 vers la Roumanie une partie de la production.

"La cession de DBA à HBI, qui consacre le rapprochement de deux entreprises leaders et donne naissance à un acteur mondial, permet de garantir, j'en suis convaincu, la poursuite du développement de DBA", a déclaré dans un communiqué Lionel de Posson, vice-président de Sun Capital Partners.

En juin, HBI avait indiqué qu'à ce stade, n'avoir aucune raison d'envisager un plan de restructuration de DBA.

La vente de DBApparel, racheté par Sun Capital Partners en 2006 au groupe américain diversifié Sara Lee, avait été engagée en juin 2012 avant d'être suspendue en mai 2013, faute d'offres suffisamment intéressantes.

HanesBrands et DBApparel étaient à l'origine des compagnies soeurs, propriétés de Sara Lee.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.