×
5 002
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
15 mai 2006
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Dim : la CGT s'attend à "entre 450 et 500 suppressions d'emplois" en France

Par
AFP
Publié le
15 mai 2006

PARIS, 15 mai 2006 (AFP) - Entre "450 et 500 suppressions d'emplois" en France, en particulier à Autun (Saône-et-Loire), devraient être annoncées lundi dans le groupe Dim par la direction lors d'un Comité central d'entreprise extraordinaire, a affirmé à l'AFP, Maurad Rabhi, secrétaire fédéral de la CGT Textile.


Campagne publicitaire Dim "La vie de château" 2006

"Entre 450 et 500 suppressions d'emplois en France doivent être annoncées par la direction ce lundi lors de la réunion extraordinaire du CCE qui se tient au siège de Levallois-Perret" (Hauts-de-Seine), a déclaré M. Rabhi.

Selon le responsable cégétiste, "ces suppressions d'emploi qui toucheront essentiellement le site d'Autun (Saône-et-Loire) auront des conséquences lourdes pour les familles et toute la région". Le site Dim d'Autun compte 1 300 salariés, sur 2 500 au total en France.

Le groupe DBApparel (ex Sara Lee Textile Europe), qui regroupe les marques de lingerie Dim et Playtex, avait annoncé vendredi, qu'il allait supprimer 950 emplois en Europe en 2006 et 2007.

"Nous communiquerons le détail du plan social dans le courant de la semaine prochaine", avait alors ajouté un porte-parole du groupe, le communiqué de la direction annonçant que les "premières réunions d'information des comités d'entreprise locaux débuteront la semaine prochaine".

Le groupe américain de grande consommation Sara Lee, basé à Chicago, est en restructuration depuis un an. En novembre, il avait cédé deux activités: les activités textiles en Europe (lingerie, dont la marque Dim) au fonds d'investissements américain Sun Capital et les snacks européens à Pepsico.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.