×
Publicités
Par
AFP
Publié le
29 mai 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Dior Chine s'excuse après des propos de Sharon Stone sur le séisme chinois

Par
AFP
Publié le
29 mai 2008

PEKIN, 29 mai 2008 (AFP) - La filiale chinoise de Christian Dior s'est excusée après les propos de l'actrice américaine Sharon Stone, une des égéries de la marque française, suggérant que le séisme dévastateur du Sichuan pourrait être une conséquence de la politique de la Chine au Tibet.


Sharon Stone - Photo : AFP

"Nous nous inscrivons en faux contre ses remarques à l'emporte-pièce, irréfléchies et nous les regrettons profondément", a déclaré Dior-Chine dans un communiqué en langue chinoise, cité jeudi par la presse locale.

Lors du Festival de Cannes, la semaine dernière, Sharon Stone avait exprimé son opposition à "la façon dont les Chinois traitent les Tibétains. [...] Ensuite, il y a eu ce tremblement de terre en Chine, ce désastre, et je me suis demandé si ce n'était pas une affaire de karma. Quand vous n'êtes pas gentil, il vous arrive malheur", a ajouté l'actrice en marge du Festival.

Les propos de Sharon Stone ont indigné de nombreux Chinois et ses photos ont été retirées des devantures des boutiques Dior dans la capitale chinoise, selon la presse locale.

"Dior a été l'une des premières marques internationales sur le marché chinois et a gagné l'affection et le respect des consommateurs. Nous sommes résolument opposés à toute remarque qui blesse les sentiments du peuple chinois", a ajouté la marque de luxe dans son communiqué.

"Nous exprimons notre chagrin pour les compatriotes qui ont perdu leur vie dans le tremblement de terre de Wenchuan, au Sichuan, et nous adressons nos condoléances à la population de la zone sinistrée", a encore indiqué Dior-Chine.

Le groupe de luxe a même demandé des explications à son ambassadrice, rapporte l'agence Bloomberg. Qualifiant les propos de Sharon Stone de "regrettables", Antonio Belloni, directeur général délégué de LVMH, a demandé jeudi à l'actrice de clarifier sa position. "Si elle n'accepte pas, je pense que nous devrons en prendre acte et prendre nos distances", a poursuivi Antonio Belloni, lors d'une conférence à Tokyo.

Les troubles au Tibet en mars ont fait 203 morts chez les Tibétains et un millier de blessés, selon le gouvernement du dalaï lama en exil à Dharamsala (nord de l'Inde). Le gouvernement chinois affirme lui que des "émeutiers" ont tué 21 personnes, et accuse le dalaï lama de vouloir saboter les jeux Olympiques de Pékin (8-24 août).

Les critiques à l'étranger contre l'attitude du régime chinois sur la question tibétaine se sont tues depuis le séisme dévastateur qui a frappé la Chine le 12 mai, faisant près de 88 000 morts et disparus.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Tags :
Luxe
Divers
People