×
6 244
Fashion Jobs
Publicités

Dior Homme : chef de file du tailleur masculin

Publié le
today 20 janv. 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Juste quand on commençait à se noyer dans une mer de sportswear chic, Kris Van Assche arrive à la rescousse pour nous rappeler à quoi peut ressembler une superbe collection de tailleur contemporain.


Dior - Automne 2018 - PixelFormula


Et on parle d'un style de tailleur que tout le monde, de Monsieur Dior à Robert Pattinson, pourrait comprendre - et porter.
 
D'ailleurs, la collection s'appuyait clairement sur l'emblématique tailleur Bar de Christian Dior. Résultat, une série de fougueuses vestes allongées, pincées à la taille et évasées aux hanches, raccord avec les proportions iconiques du New Look. Kris Van Assche a même joué intelligemment avec les finitions classiques de la maison Dior, comme ces étroits et longs revers de cols, entrecroisés et boutonnés. Autre bonne idée, quelques petits traits blancs brodés accentuaient également la silhouette. Si on ajoute quelques délicates poches à rabat et des boutons décalés, on obtient le meilleur défilé de tailleur sur le Vieux Continent cette saison.

« Je crois que le moment où tout le monde s'est mis à faire du street style correspond à celui où nous nous sommes reconcentrés sur le tailoring. Ça faisait tout simplement sens », expliquait Kris Van Assche après avoir posé pour des photos avec le jeune premier Pierre Niney et son épouse, Natasha Andrews.
 
Toute cette garde-robe pour gentleman avait un air branché et noble. La collection était coupée en drap de laine, évidemment. Un tissu en jacquard de velours utilisé sur plusieurs pièces, avec un motif hérissé un peu gothique, avait aussi servi à confectionner le costume porté par Bella Hadid - qui est entrée dans le Grand Palais en fendant une foule compacte de paparazzi, de photographes, de fous de mode et de simples touristes.
 
Le sportswear imaginé par Kris Van Assche était un peu moins spectaculaire. Rien d'horrible, mais peut-être un peu trop conceptuel - trop policé en tout cas pour être vraiment convaincant. Et la critique a été partagée par plusieurs commentateurs.
  
« J'ai adoré le tailleur, mais pas vraiment la garde-robe sportive », a persiflé Karl Lagerfeld, qui arborait une remarquable barbe grise et avait sa place au premier rang, à côté du grand patron de Dior, Bernard Arnault.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com