×
Publicités
Par
AFP
Publié le
17 mai 2008
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Dolce & Gabbana soupçonnés de fraude fiscale

Par
AFP
Publié le
17 mai 2008

ROME, 17 mai 2008 (AFP) - Le fisc italien a ouvert une enquête contre les deux célèbres stylistes italiens Domenico Dolce et Stefano Gabbana soupçonnés d'évasion fiscale, écrit samedi 17 mai le quotidien italien La Repubblica.

Selon le journal - qui ne cite pas de source - les inspecteurs des impôts de Milan reprochent à Dolce & Gabbana d'avoir créé au Luxembourg deux sociétés écrans pour dissimuler 260 millions des revenus et payer ainsi moins d'impôts en Italie de 2004 à 2006.

Les patrons de la maison de couture italienne ont opposé un "no comment" aux affirmations de La Repubblica, indique samedi l'agence Ansa.

Les deux jeunes créateurs figurent parmi les italiens les plus riches et les plus imposés d'Italie.

Selon les chiffres officiels mis en ligne fin avril par le ministère italien des Finances, leur revenu s'était établi à 29 millions d'euros chacun en 2005 tandis que leurs impôts se chiffraient à plus de 12 millions durant la même période.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Tags :
Luxe
Divers
People