×
Publicités
Publié le
3 févr. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Dorotennis sous procédure de sauvegarde

Publié le
3 févr. 2011

Dorotennis vient d’annoncer l’ouverture à son encontre d’une procédure de sauvegarde de six mois. Le temps de mener une restructuration garantissant son avenir selon Olivier Broders, directeur administratif et financier.

Ce placement sous procédure de sauvegarde intervient quelques jours après le départ de la présidente de la société, Isabelle de Bardies, fille des fondateurs, Philippe Baur et sa femme, qui étaient eux-mêmes associés dans Dorotennis aux fondateurs de Dorothée-Bis.

Dorotennis

Dorotennis appartient depuis 2008 à titre personnel à l’homme d'affaires franco-américain Max Azria et non pas, à la différence de Manoukian, au groupe BCBG Max Azria. La société Dorotennis détient aussi la marque Dorothée-Bis depuis un an et demi, qui est aujourd’hui en sommeil.

Créée en 1977, Dorotennis a totalisé sur son exercice 2009/2010 (clos à fin janvier) un chiffre d’affaires de 17,09 millions d’euros pour un résultat net de 190 000 euros. Sur l’exercice qui vient de se terminer fin janvier 2011, le résultat devrait être négatif mais proche de l’équilibre selon Olivier Broders. La procédure de sauvegarde a dû être ouverte du fait du retrait du soutien de plusieurs banques.

Le déclenchement de la procédure de sauvegarde pour Dorotennis intervient peu de temps après la mise en vente de Manoukian par le groupe américain BCBG, qui cependant ne confirme pas... Français installé aux États-Unis, Max Azria avait repris pied en France dans les années 2000 à travers des acquisitions sans manifestement en avoir récolté les fruits.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com