×
Publicités
Publié le
8 janv. 2013
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

DRS, le nouvel exercice de style de la créatrice de Warmi

Publié le
8 janv. 2013

L'artisanal en fil rouge, mais cette fois au profit du graphisme. C'est le nouveau parti pris de Sylvia Toth, la designer franco-colombienne déjà à l’initiative de la griffe féminine de maille Warmi. Elle lance cette fois DRS, contraction de "dress", avec pour technique la sérigraphie artisanale. Sa première capsule printemps-été 2013 comprend ainsi douze robes en jersey et molleton, ainsi qu'une jupe, un t-shirt et trois sacs, tous blancs et animés soit par des motifs vibrants comme les losanges ou des grands aplats de couleurs.

DRS printemps-été 2013.

Graphique à souhait, la marque DRS a démarré sa commercialisation sur le dernier salon Capsule à New York. Elle commence ainsi son histoire avec une douzaine de points de vente, majoritairement américains, auxquels il faut ajouter Cancan à Paris et le site e-commerce L'Exception. "Pour l'hiver, le principe de robe tableau sera conservé, mais cette fois la toile de fond sera écrue ou noire et dans un molleton technique façon néoprène", détaille Sylvia Toth.

Parallèlement, la designer de formation poursuit évidemment le développement de Warmi, sa ligne de maille lancée il y a presque cinq ans et dont la fabrication est, elle assurée, dans des ateliers artisanaux sud-américains, là où DRS voit ses tissus français travaillés par un atelier de sérigraphie de Saint-Rémy-lès-Chevreuse. Deux univers différents qui ont en commun l'amour de l'objet et du fait main de leur créatrice.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com