×
Publicités
Publié le
22 mai 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Duarig: le tribunal de commerce siffle la fin de la marque

Publié le
22 mai 2014

Duarig n’aura pas connu de retournement de situation de dernière minute. Le 30 avril, le tribunal de commerce de Roanne prononçait la liquidation judiciaire de l’équipementier, acteur français historique du sport, basé à Balbigny, dans la Loire. La décision sanctionnait une année 2013 chaotique pour la société, spécialiste de l’équipement des clubs de sports collectifs, qui conservait de la production localement.

Duarig était un acteur historique du sport français, spécialiste de l'équipement des clubs de sports amateurs. Visuel Duarig.



Placée en redressement judiciaire le 2 octobre dernier, la société n’était pas parvenue à redresser la barre. Sur les deux projets de reprise initiaux, celui de la constitution d’une Scop par des cadres de la société avait été abandonné avant le 30 avril.

La proposition de la société New Co avait été jugée trop légère. Mais, lors du jugement de mise en liquidation judiciaire, le tribunal avait cependant accordé trois semaines de continuation d’activité pour donner une chance à l’offre de répondre à tous les critères.

Les dirigeants Denis Noharet (ancien DG de Girbaud), Hubert Blanc (ancien DG France de Diesel) et François Ridoret (ex-directeur marketing de Diesel France) ont tenté jusqu’au 21 mai de proposer une solution viable pour Duarig Sport et sa trentaine de salariés.

"Nous avions un projet de relance. Cela passait par le football qui représentait 90 % de l’activité de la marque, mais aussi une diversification dans d’autres sports comme le rugby. La marque a débuté dans la production de ballons en cuir et il y avait aussi de belles choses à faire en développant des produits en cuir, explique Hubert Blanc, ancien directeur France de Diesel. Nous avions réuni les capitaux propres, la BPI suivait. Mais les banques étaient très frileuses et nous n’avons pas réussi à convaincre un partenaire industriel. Un retournement est par essence plus risqué que le développement d'une société et nous ne pouvions pas porter le risque seuls".

Faute de projets suffisamment solides, Duarig Sport a donc cessé son activité.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com

Tags :
Mode
sport
People