×
Publicités
Publié le
26 juin 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Eden Park vise une approche prudente mais déterminée à l'export

Publié le
26 juin 2014

Franck Mesnel, le dirigeant d’Eden Park, vise évidemment, comme beaucoup, un fort développement à l’export. Mais il se veut prudent sur le sujet. Aujourd’hui, l’export pèse 20 % des 55 millions d’euros de chiffre d’affaires réalisés par la marque en 2013, contre 59 millions en 2012. L’objectif est d‘atteindre sur 2016 ou 2017 environ 30 % du chiffre à l’export.


La marque est présente dans 36 pays. Elle est en prospection sur les Philippines avec son agent qui intervient sur Singapour, la Malaisie et l’Indonésie. Sur la Chine, dans le cadre d’une joint-venture, elle vient de piloter une huitième ouverture à Shanghai. En Amérique latine elle en est à ce que le dirigeant appelle son premier niveau d’implantation avec deux-in-shops à Mexico.

En fait, sa première zone d’implantation est le Moyen-Orient à travers des distributeurs par pays. Eden Park vient ainsi d’implanter deux corners à Beyrouth.

"Globalement, nous travaillons avec des partenaires locaux, souligne Franck Mesnel, en privilégiant les shop-in-shops plus que le wholesale. Cela donne plus de visibilité et les gens comprennent mieux ainsi notre état d‘esprit et même notre logo, le nœud papillon, qui se veut en décalage".

Le dirigeant d’Eden Park est plus réservé sur les Etats-Unis. "Sur les Etats-Unis, on ne peut pas se louper, souligne-t-il. Il faut que l’on soit désiré et que l’on fasse rêver. C’est quand même le pays du sportswear". Même si la marque entend rester fidèle à ses racines du rugby tout en évoluant bien sûr, et donc ne pas singer ce fameux sportswear d’outre-Atlantique. "Eden Park doit être une marque parisienne dans la tendance, avec un fort ADN", souligne le chef d’entreprise. Eden Park devrait quand même faire les salons Market à New York et Las Vegas, histoire d’assurer une veille.

La marque a aussi un showroom en Allemagne qui lui sert surtout pour toucher les détaillants russes. Franck Mesnel s’intéresse aussi à la Scandinavie.

En France, Eden Park compte une quinzaine de succursales et une quarantaine de franchises. "Nous sommes toujours à la recherche d’un flagship à Paris, dans le VIe arrondissement", souligne Franck Mesnel.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com