×
Publicités
Par
AFP
Publié le
28 nov. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Eminence: promotion renforcée en 2014 après une petite croissance en 2013

Par
AFP
Publié le
28 nov. 2013

PARIS, 28 nov 2013 (AFP) - Le groupe textile français Eminence devrait enregistrer "une petite croissance" cette année, soutenue par la France, et vise une nouvelle année de développement en 2014 en accélérant ses investissements promotionnels, a indiqué jeudi à l'AFP son président Dominique Seau.


Le chiffre d'affaires d'Eminence, qui revendique la place de numéro un français du sous-vêtement masculin, est en hausse de 4% en France à fin octobre, dans un marché estimé en repli de 4%. "On est plutôt en train de gagner des parts de marché", a déclaré Dominique Seau.

La France représente plus des trois quarts des ventes du groupe qui se situaient l'an dernier à 130 millions d'euros. La croissance a été tirée par l'entrée de gamme et par "des efforts promotionnels".

Mais à l'international en revanche, l'activité est en repli de 4% lié à des difficultés en Italie, premier marché hors de France pour le groupe, alors que l'Espagne repart, a poursuivi Dominique Seau.

Le carnet de commandes est en progression de 11% à fin octobre, a ajouté le patron d'Eminence, qui juge que le groupe "devrait être capable d'atteindre" l'objectif qu'il s'est fixé d'une croissance d'un peu moins de 3% cette année.

En 2014, Dominique Seau entend "accélérer" en doublant son budget médias, dans un contexte de prudence sur les prix, qui seront stables sur la marque Eminence et légèrement réduits sur la marque Athena. "On veut aller chercher des volumes pour gagner des parts de marché", a-t-il résumé.

Un retour de la publicité à la télévision est prévu après une absence de quinze ans, pour promouvoir ses marques phare, Athena, et Eminence qui fêtera ses 70 ans.

Dominique Seau estime que "l'augmentation de la TVA va éroder le pouvoir d'achat, et donc la consommation". "Il faut qu'on travaille sur le vouloir d'achat (...) pour que les consommateurs aient envie d'aller en boutique", explique-t-il.

Le groupe veut aussi poursuivre son développement international, au Moyen Orient avec un nouveau partenariat, en Chine où une deuxième boutique va ouvrir avec des produits exportés depuis la France, et en Inde où Eminence va renouveler pour plusieurs années un contrat de licence.

Les autres relais de croissance seront le sous-vêtement féminin, où le groupe n'a que 1% de part de marché, et le secteur enfant où il est le deuxième acteur en grande surface. Eminence poursuit parallèlement une politique de licences de ses marques et cible également les appels d'offres des marchés publics.

Dominique Seau vise ainsi en 2014 une croissance à deux chiffres sur la marque Eminence ainsi que sur le féminin, et une "petite croissance" sur Athena, sa première marque.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.