×
Publicités
Publié le
22 juin 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ermenegildo Zegna lance "l'expérience Zegna" en ligne

Publié le
22 juin 2011

Alors qu’elle vient d’ouvrir son premier "global store" à Paris, au 50 rue du Faubourg Saint Honoré, la griffe italienne d’habillement de luxe pour homme a présenté à Paris sa nouvelle boutique en ligne "Zegna in Store", avec comme ambassadrice Milla Jovovitch.

Ermenegildo Zegna, Zegna
Zegna in store, portail d'accueil

Conçue par James Mila, spécialiste des effets spéciaux qui a notamment travaillé sur le film Avatar, la boutique se veut une "expérience" Zegna. Autrement dit, il s’agissait de reproduire virtuellement l’expérience en boutique. Pour commencer, les clients seront accueillis par une Milla Jovovich "en vrai", c’est-à-dire préalablement filmée, puis insérée dans le décor 3D de la boutique. Ce dernier est calqué sur les "global stores", tel que celui de Paris signé Peter Marino. Ensuite, une vidéo présente les différentes pièces, à visiter, et où acheter. L’ensemble de l’offre est disponible en ligne, prêt-à-porter et accessoires, d’Ermenegildo Zegna, la première ligne, à Zegna sport en passant par Z Zegna, la ligne plus "casual". La livraison se limite pour l’instant à l’Europe, les Etats-Unis et le Japon. En 2012, d’autres pays devraient rentrer dans le rang.

Ermenegildo Zegna, Zegna
Zegna in Store, intérieur de la e-boutique

Disponible pour l’heure sur Apple Store, l’application Zegna in Store est appelée à évoluer et être disponible chez d’autres fournisseurs. Mais le choix premier de l’iPad n’est pas anodin. En effet, moins pour séduire la clientèle premium du sur-mesure ou des costumes prêt-à-porter Ermenegildo Zegna, il s’agit surtout pour Gildo Zegna, Pdg du groupe italien, de capter et attirer une nouvelle clientèle, branchée, qui vit "connectée". Un pari qui a dû coûter une petite bagatelle (dont le montant n’a pas été dévoilé), et ce d’autant plus que Gildo Zegna table à terme de réaliser en ligne 5% de son chiffre d’affaires consolidé.

Pas d'objectifs communiqués en revanche pour le démarrage, si ce n’est que 10% des ventes réalisées en ligne d’ici à la fin 2011 seront reversés à la fondation APJNOW.org (Artists for Peace and Justice) soutenue par Milla Jovovitch. Au-delà, pour Gildo Zegna, "aucune marque globale ne peut aujourd’hui faire sans sa boutique en ligne", canal de distribution "complémentaire" des 550 boutiques à l’enseigne Ermenegildo Zegna (à fin 2010) dont 300 en propre, l’ensemble couvrant 86 pays dans le monde. L’an dernier, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 963 millions d’euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com